Actualités

Cinq députés de la Rive-Sud au Conseil des ministres

Cinq députés de la Rive-Sud au Conseil des ministres
Aimée Lemieux
le 18 octobre à 15:00

La composition du conseil des ministres a été dévoilée jeudi après-midi. Cinq députés de la Rive-Sud y accèdent.

Jean-François Roberge, ex-enseignant devenu député de Chambly en avril 2014, obtient le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Sans grande surprise, le neurologue Lionel Carmant, élu dans Taillon, décroche également un siège. Il devient ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Investi après la démission subite de Stéphane Le Bouyonnec dans La Prairie, l’ancien vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Christian Dubé, accède au Conseil du trésor comme président. Il devient également ministre responsable de la région de la Montérégie et ministre responsable de l’Administration gouvernementale.

Celui qui deviendra le bras droit du premier ministre François Legault, l’avocat Simon Jolin-Barrette, hérite du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Le député de Borduas devient également leader parlementaire.

Issue du milieu journalistique, avocate de formation, la députée de Montarville Nathalie Roy obtient la Culture et les Communications. Elle sera également responsable de la Langue française.

Alors que plusieurs le voyaient hériter de la Sécurité publique, Ian Lafrenière, ex-policier et militaire, n’accèdera finalement pas au conseil des ministres. Le portefeuille est attribué à Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert qui devient également vice-première ministre.

En entrevue avec TVRS le soir du scrutin, M. Lafrenière a expliqué qu’il serait «bon joueur», peu importe la décision de son chef. «Aucune promesse ne m’a été faite», avait-il également ajouté.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.