Actualités

Cellulaire au volant : une tendance à l’amélioration dans l’agglomération

Cellulaire au volant : une tendance à l’amélioration dans l’agglomération
Pascal Dugas Bourdon
le 26 septembre à 17:30

Les policiers de Longueuil ont remis 1020 contraventions de janvier à août 2016 pour l’utilisation d’un cellulaire au volant, ce qui semble montrer une certaine amélioration pour l’agglomération de Longueuil. En effet, si la tendance se maintient, 1530 contraventions seront décernées en 2016, contre 3234 en moyenne lors des six années précédentes, selon des chiffres fournis par le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL). C’est la moitié moins de contraventions que la moyenne des six dernières années. La police de Longueuil croit que les campagnes de sensibilisation à grande échelle portent leurs fruits, mais que ce «fléau» demeure une «problématique bien vivante». Selon le SPAL, il s’agit de la troisième cause d’accidents avec lésions corporelles. À cet égard, le SPAL mènera cette semaine une opération concertée en sécurité routière, en partenariat avec l’Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec et la police de Montréal. La société de l’assurance automobile du Québec mène d’ailleurs depuis lundi dernier une campagne de sensibilisation intitulée «Texter au volant, c’est se foutre des conséquences». Rappelons que cette infraction au Code de la route est passible d’une amende de 120 $ et de quatre points d’inaptitude.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.