Actualités

Candidature de Suzanne Dansereau avec la CAQ: Stéphane Bergeron réagit

Candidature de Suzanne Dansereau avec la CAQ: Stéphane Bergeron réagit
Aimée Lemieux
le 06 décembre à 11:00

Le député péquiste de Verchères, Stéphane Bergeron, note le «retour rapide à l'avant-scène» de Suzanne Dansereau, l'ex-mairesse de Contrecœur, qui portera les couleurs de la CAQ dans la circonscription lors des prochaines élections provinciales.

«Sa retraite aura été de courte durée, on n'aura même pas eu le temps de s'ennuyer d'elle!», lance Stéphane Bergeron.

 

Suzanne Dansereau a indiqué au printemps dernier qu'elle ne sollicitait pas de cinquième mandat comme mairesse de Contrecœur et qu'elle se retirait de la vie politique municipale «parce qu’elle voulait éviter qu’on lui montre la porte, parce qu’elle voulait passer plus de temps avec ses petits-enfants et prendre soin de sa santé», selon le député péquiste.

 

Il trouve maintenant «curieux» que Mme Dansereau soit disponible pour «faire la navette toutes les semaines entre Québec et la circonscription».

 

Par ailleurs, le député de Verchères s'interroge sur son allégeance à la CAQ puisqu’«il n'y a pas si longtemps, elle était membre du Parti Québécois» et elle ne «tarissait pas d'éloges» à l'endroit des libéraux, en ce qui concerne notamment la mise en place du pôle logistique à Contrecœur.

 

Mise au point de l'ancienne mairesse

 

Contactée par TVRS, Suzanne Dansereau indique d'emblée qu'elle n'est plus membre du Parti Québécois depuis «4 ou 5 ans».

 

Lorsqu'elle a annoncé son retrait de la vie politique municipale, c'est parce qu'elle «avait fait le tour», ajoutant par le fait même que Contrecœur «est en très bonne santé financière» et qu'après 16 ans comme mairesse, elle avait le sentiment «du devoir accompli».

 

«Mes petits enfants sont à l'école et ma santé va bien. J'ai encore de l'énergie, je devais absolument me trouver un autre projet», explique-t-elle.

 

Circonscription péquiste

 

Suzanne Dansereau est «consciente» que Verchères est représentée par le Parti Québécois depuis 1976, mais indique ne pas être «une parfaite inconnue pour les gens de la circonscription», rappelant qu'elle a été mairesse de Contrecœur pendant 16 ans, conseillère municipale pendant 8 ans et préfet de la MRC de Marguerite-D'Youville pendant 4 ans.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.