Actualités

Candiac : première ville du Québec à se doter d’un règlement sur le «form-based code»

Candiac : première ville du Québec à se doter d’un règlement sur le «form-based code»
Pascal
le 06 avril à 19:25

La Ville de Candiac a décidé de prendre les grands moyens pour harmoniser les constructions des domaines public et privé.

Elle devient la première municipalité du Québec à se doter d’un règlement qui obligera deux projets de construction privés à respecter la vision d’une approche urbanistique nommée «form-based code».

Le «form-based code», dont l’équivalent français pourrait ressembler à «guide d’aménagement harmonieux», est une façon de régulariser le développement urbain de manière, notamment, à promouvoir l’aménagement durable et le transport collectif actif.

«Plusieurs villes américaines ont déjà basé leur aménagement sur ce modèle, par exemple Chicago ou Cincinnati, a expliqué la directrice des communications de Candiac, Jacinthe Lauzon.

«Quelques villes québécoises s’en sont également inspirés, mais Candiac devient la première ville du Québec à se doter d’un cadre réglementaire pour exiger les promoteurs à s’y conformer».

Deux TOD concernés

Le règlement s’appliquera à deux TOD (ou quartiers axés sur le transport collectif) dont la construction aura lieu à Candiac : un autour de la gare du train de banlieue, l’autre sur le boulevard Montcalm, sur le site de l’ancienne usine Consumers Glass.

«Il n’est pas impossible que cette vision régisse également les futurs projets de la Ville, même si pour le moment, on se concentre sur ces deux projets», a expliqué Mme Lauzon.

De son côté, le maire de Candiac, Normand Dyotte, croit que cet outil de travail servira «d’exemple aux autres municipalités du Québec qui souhaitent structurer et améliorer leur aménagement urbain».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.