Actualités

Bombardier Transport pourrait être vendu à Alstom

Bombardier Transport pourrait être vendu à Alstom
Installation de Bombardier Transport à Saint-Bruno-de-Montarville
Juliette Poireau
le 17 février à 11:45

Les rumeurs courent depuis plusieurs semaines concernant la vente de Bombardier Transport à la multinationale française Alstom. Lundi, le géant français a confirmé son intérêt pour la filière ferroviaire de Bombardier.

Les discussions sont commencées, et selon le Wall Street Journal, la transaction pourrait s’élever à 9,3 milliards de dollars. Cette vente permettrait à la société québécoise de renflouer ses effectifs.

Rappelons que Bombardier accuse une dette de près de 12 milliards de dollars.

La division ferroviaire du constructeur québécois emploie près de 40 000 personnes à travers le monde. Au Québec, on parle de plus d’un millier d’employés répartis aux installations de La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent et de Saint-Bruno-de-Montarville de la Rive-Sud de Montréal.

Le maintien des activités dans la province reste à discuter concernant une vente éventuelle de Bombardier Transport. Bien que l’entreprise exploite un centre d’ingénierie à Saint-Bruno et un centre de production à La Pocatière, la majorité des activités ferroviaires se font en Europe.

Rien n’est encore certain en ce qui concerne les 700 salariés de Saint-Bruno. Comme ceux de La Pocatière, les travailleurs souhaitent une pérennité de leurs emplois.

Cette annonce vient dans la foulée de la vente des actions du programme A220 à Airbus et au gouvernement du Québec. Cette vente a marqué le départ définitif de Bombardier dans l’industrie des avions commerciaux. La valeur de cette transaction est de 1,3 milliard de dollars.

Par ces actions, l’entreprise cherche à diminuer sa dette le plus rapidement possible.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.