Actualités

Bilan des députés péquistes de Longueuil : le PLQ «est devenu le parti de l’échec»

Bilan des députés péquistes de Longueuil : le PLQ «est devenu le parti de l’échec»
Pascal
le 17 avril à 20:35

Les députés péquistes de Longueuil ont dressé un bilan très dur des deux ans de gouvernance libérale à Québec, en critiquant pratiquement tous les ministères provinciaux d’importance.

Dans un communiqué conjoint de Bernard Drainville, Diane Lamarre et Martine Ouellet, les députés affirment sans détour que le Parti libéral du Québec «est devenu le parti de l’échec, aussi bien sur le plan de l’économie que sur celui de l’éthique».

Les trois souverainistes s’en prennent aussi aux décisions prises en matière de santé et d’éducation.

«Ils ont coupé dans nos écoles, favorisé la privatisation des services de garde et augmenté les tarifs des CPE jusqu’à 20$», assurent d’une seule voix les députés de Marie-Victorin, Taillon et Vachon.

«Réformes Bulldozer»

Ces derniers ont également qualifié les réformes entreprises par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de «réformes Bulldozer».

De l’avis des trois députés, ces réformes ont créé beaucoup d’insécurité et ont fragilisé les CLSC, sans réduire le temps d’attente pour les patients.

Pour terminer, les trois députés longueuillois croient que le travail des libéraux dans le domaine du transport collectif «n’offre rien de concret».

«Ça fait deux ans que le PLQ retarde le projet de système léger sur rail (SLR) sur le nouveau pont Champlain», accuse Mme Ouellet.

«À quand la mise en place du bureau de projet ? La Rive-Sud a besoin de ces projets structurants pour assurer son développement économique et pour désengorger le trafic», a-t-elle conclu.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.