Actualités

Beloeil veut que ses jeunes jouent dans la rue

Beloeil veut que ses jeunes jouent dans la rue
Pascal
le 01 mai à 21:00

Beloeil veut inciter les jeunes et les moins jeunes à jouer dans les rues de sa municipalité.

Si d’un premier œil la mesure semble compromettre la sécurité des petits, la Ville vise tout le contraire. Elle compte encadrer cette pratique afin de la rendre plus sécuritaire. Une première au Québec.

Les citoyens seront bientôt appelés à sélectionner les rues où le jeu sera permis, voire encouragé. On y retrouvera alors une signalisation routière adaptée qui rappellera aux automobilistes qu’ils doivent redoubler de prudence, a précisé la Ville.

«Avec ce projet, nous voulons lancer un message positif : tous les usagers ont leur place dans les rues résidentielles», a expliqué le conseiller municipal et initiateur du projet, Pierre Verret.

Beloeil dit devoir composer avec un des taux de natalité les plus élevés en province, ce qui rend la considération des jeunes dans les décisions municipales d’autant plus pertinente.

«Le projet de jeux libres dans les rues résidentielles s’intègre dans cette vision de ville active», croit Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

Un projet qui fait des petits ?

Déjà, le projet a suscité l’engouement dans le réseau municipal, notamment auprès de la Ville de Brossard.

D’ailleurs, le projet sera présenté prochainement aux Assises de l’Union des municipalités du Québec ainsi qu’à la 17e édition de la Conférence annuelle du loisir municipal.

Quant aux rues sélectionnées, elles ne le seront pas au hasard et devront répondre à une ribambelle de conditions. Par exemple, il devra s’agir de rues locales, qui ont une largeur maximale de neuf mètres, qui ne sont pas situées dans une courbe, etc.

À noter que les deux tiers des propriétaires des rues sélectionnées devront donner leur accord pour que le jeu y soit autorisé.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.