Actualités

Agrile du frêne: Brossard exige la collaboration des citoyens

Agrile du frêne: Brossard exige la collaboration des citoyens
Pascal
le 01 mars à 22:30

Les Brossardois qui possèdent un frêne sur leur terrain seront désormais obligés de couper ou de traiter leur arbre, que le feuillu montre des signes de contamination ou non.

Selon la Ville, Le traitement des frênes sur l’espace public ne sera efficace que si les citoyens emboîtent le pas pour contrer la propagation de l’agrile à Brossard.

Selon les modifications apportées à la réglementation existante, le citoyen propriétaire d’un frêne aura dorénavant l’obligation de traiter son arbre à tous les deux ans pendant l’été ou d’abattre le frêne et d’effectuer son remplacement par une autre espèce d’arbre.

Dans tous les cas, le travail devra être effectué par un professionnel reconnu par la Société internationale d’arboriculture du Québec.

Dans le cas d’un abattage, le citoyen devra se procurer un permis gratuit offert par la Ville.

En ce qui concerne le traitement fait grâce au produit TreeAzin, le prix moyen par arbre peut varier entre 150 et 200 $ pour chacun des traitements.

Brossard n’a pas précisé si une aide financière allait être accordée aux citoyens pour encourager la lutte à ce coléoptère.

Le règlement entre en vigueur dès demain.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.