Actualités

Accident de travail mortel chez Béton Provincial: pas de recommandation de la CSNESST

Accident de travail mortel chez Béton Provincial: pas de recommandation de la CSNESST
Pascal
le 04 août à 19:00

La Commission des normes, de l’équité de la santé et de la sécurité au travail (CSNESST) a rendu public aujourd’hui son rapport sur l’accident de travail qui avait coûté la vie à un homme de 59 ans, l’automne dernier.

Le travailleur avait alors effectué une chute fatale d’environ trois mètres à l'usine Béton Provincial de Boucherville.

Au terme de son enquête, la CSNESST «a conclu que ni le travailleur ni l’employeur avait été négligent» en lien avec cet accident, a expliqué Marie-France Roulier, porte-parole de l’organisme.

De plus, la Commission n’a pas cru nécessaire d’émettre quelconque recommandation à la suite de cette enquête.

Retour sur les événements

Le 28 septembre dernier, M. Michel Gauthier perd la vie après avoir effectué une chute d’environ trois mètres et être tombé tête première sur une dalle de béton au sol.

Quelques instants plus tôt, la victime, au volant d’une chargeuse munie d’une pelle mécanique, heurte avec cette dernière un garde-corps situé au sommet d’une plateforme.

Conscient de l’impact, le quinquagénaire monte à pied au haut de la plateforme pour vérifier la solidité du garde-corps endommagé. En appuyant à deux mains sur ce dernier, la barrière cède et le travailleur chute de 2,71 mètres.

«Ce genre de vérification peut faire partie du travail normalement exécuté par un employé», a expliqué Mme Roulier.

Depuis le 1er janvier 2016, la Commission des normes du travail (CNT), la Commission de l’équité salariale (CES) et la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) ne font qu’un.

Chaque jour au Québec, 225 personnes sont blessés au travail et environ 200 meurent chaque année.


Commentaires

fdsfds

le 04 octobre à 13:05, par fdsf, sdfds

sdf

le 04 octobre à 13:09, par sdf, dsf

sdf

le 04 octobre à 13:09, par sdf, sdf

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.