Actualités

Accès à l’emploi pour les minorités dans le RTL : encore du travail à faire

Accès à l’emploi pour les minorités dans le RTL : encore du travail à faire
Pascal
le 24 mars à 21:50

Un nombre encore trop faible de femmes, d’autochtones et de membres issus de minorités ethniques et visibles font partie des employés du Réseau de transport de Longueuil (RTL).

C’est entre autres ce qu’on peut lire dans un rapport de la Commission des droits de la personne, rendu public ce matin, mais qui date de septembre 2015.

Le rapport a fait l’analyse des résultats de six commissions de transport à travers la province parce qu’elles étaient assujetties à la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans les organismes publics.

En ce qui concerne le RTL, le rapport démontre une progression pour presque tous les groupes visés. Toutefois, la Commission soutient qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, notamment pour atteindre le niveau de la Société de transport de Montréal (STM), citée en exemple.

«Il est [… ]impératif que toutes les sociétés de transport, à l’instar de la STM, réunissent des conditions pour corriger la sous-représentation des groupes visés et leur permettre d’être traités en toute égalité», a précisé la Commission dans la conclusion de son rapport.

La place des femmes

Le manque à gagner est encore plus important en ce qui concerne l’embauche des femmes dans les emplois dits «de soutien manuel, d’entretien et de services». Dans cette sous-catégorie d’emploi, on calcule que la présence des femmes dans le RTL devraient être «presque cinq fois plus importante».

Quant aux minorités visibles, leur présence dans le RTL devrait doubler, et celle des autochtones, quadrupler.

Malgré plusieurs points à améliorer, la Commission a souligné «les efforts consentis par [toutes] les sociétés de transport» car elles «[sont] parvenues à augmenter la présence des groupes visés».

Notre équipe a contacté le RTL en matinée pour connaître leur opinion sur les conclusions de ce rapport. Au moment de publier ces lignes, nous n’avions pas reçu de retour de leur part.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.