Actualités

900 000 $ de plus pour des ententes de développement culturel de la Montérégie

900 000 $ de plus pour des ententes de développement culturel de la Montérégie
Photo : Gouvernement du Québec
Juliette Poireau
le 03 février à 10:30

Le ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Christian Dubé, a annoncé, le 24 janvier dernier, et au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une bonification de 936 080 $ pour 24 ententes de développement culturel (EDC) pour la grande région de la Montérégie.

En Montérégie, ce sont désormais 24 municipalités et MRC qui bénéficient d’une EDC. Les villes de Contrecœur, Saint-Amable, Verchères, Varennes et Boucherville ont, quant à elles, conclu nouvellement une EDC.

En tout, les sommes consacrées aux EDC en Montérégie s’élèvent à 1,9 M$ pour l’essor de la culture, ce qui représente une augmentation de plus de 95 % d’investissement.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence et l’émancipation de la culture dans toutes les régions et dans la vie quotidienne des Québécois.

Le plan d’action culturelle gouvernemental propose quatre grandes orientations, telles que la contribution à l’épanouissement individuel et collectif grâce à la culture, notamment avec la valorisation de la culture en français au moyen d’engagements individuels et collectifs pour une culture inclusive.

La création d’environnements propices à la création et au rayonnement des arts et de la culture est le deuxième point du plan qui cherche la valorisation de la diversité artistique et la diffusion des œuvres à travers le pays et à l’internationale. L’offre de formations professionnelles aux artistes et l’amélioration de leurs conditions socioéconomiques sont également des actions à prendre.

La troisième orientation est décrite comme le fait de dynamiser la relation entre la culture et le territoire, qui consiste à améliorer la qualité des milieux de vie grâce à la culture et le patrimoine en prenant compte des réalités de chaque secteur. Collaborer avec la communauté autochtone fait aussi partie du programme.

Finalement, la dernière orientation prévaut l’accroissement de l’apport de la culture et des communications à l’économie et au développement du Québec dans une optique de croissance du marché.

Pour 2019-2020, ces sommes supplémentaires annoncées par Mme Roy représentent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions. Plutôt que les 9 M$ planifiés au départ, c’est l’équivalent de 14 M$ qui seront distribués à travers la province.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.