Actualités

3 000 résidences de Longueuil ciblées pour un projet pilote de collecte de matières organiques

3 000 résidences de Longueuil ciblées pour un projet pilote de collecte de matières organiques
Aimée Lemieux
le 28 juin à 13:00

La Ville de Longueuil lance un projet pilote de collecte de matières organiques, d’une durée de 10 mois, dans trois secteurs ciblés de l’agglomération, soit le Vieux-Longueuil, Greenfield Park et Saint-Hubert.

Dès septembre et jusqu’en juin prochain, près de 3 000 foyers seront concernés par le projet pilote. Les citoyens impliqués recevront un avis par la poste dans les prochains jours.

À terme, la Ville de Longueuil souhaite obtenir des renseignements et recueillir les commentaires de plus de 7 500 citoyens en vue de l’implantation permanente de la collecte de matières organiques sur le territoire d’ici 2022.

Arrondissements ciblés

Le projet pilote cible les secteurs avec une forte concentration de propriétés de type unifamiliale.

Dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil, 1 188 résidences ont été sélectionnées parmi le quadrilatère formé par les boulevards Des Ormeaux, Béliveau, Roberval Est et Roland-Therrien.

Entre les rues Regent et Kipps, puis entre l’avenue Victoria et la rue Campbell, à Greenfield Park, 850 foyers ont été identifiés pour participer au projet de collecte de matières organiques.

Dans l’arrondissement de Saint-Hubert, le secteur entourant la montée Saint-Hubert, le boulevard Davis, la rue Howard et le boulevard Kimber, soit environ 883 propriétés, pendra part au projet.

À chaque jeudi

Les collectes de matières organiques débutent officiellement le jeudi 7 septembre et s’étendront jusqu’au 28 juin 2018.

Pour chaque secteur, les collectes s’effectueront les jeudis.

Dans le Vieux-Longueuil, la collecte commence le 7 septembre, à Greenfield Park, le 21 septembre, puis à Saint-Hubert, le 5 octobre.

La Ville de Longueuil invite cependant tous les citoyens à déposer leurs matières organiques aux garages municipaux du 777, rue d’Auvergne, dans le Vieux-Longueuil, ainsi que du 6355, boulevard Maricourt, à Saint-Hubert. Les deux lieux de dépôt volontaire sont ouverts à tous.

Encadrement du projet

Avant et pendant le projet pilote, la Ville de Longueuil s’engage à accompagner les participants en leur offrant une série d’outils et de ressources comme une trousse de départ, un bac brun de 45 litres pour récupérer les résidus alimentaires et de jardin, la visite d’experts dans le quartier et une plate-forme d’échanges.

En ce sens, «la Ville souhaite sonder et analyser les pratiques des citoyens […] afin de contribuer au développement d’un service de collecte de matières organiques des plus efficaces, et à plus grande échelle».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.