Actualités

Visiter des propriétés à même son propre foyer : le pari d’une entreprise brossardoise

Visiter des propriétés à même son propre foyer : le pari d’une entreprise brossardoise
IMAGE : HAUSVALET
Emilie Tremblay
le 11 septembre à 12:00

Le président-fondateur de Concept Zénith, Hakim Azrour, avait en tête, en 2014, une idée pour révolutionner le monde du courtage immobilier : des visites de propriétés à l’aide de la réalité virtuelle.

Près de cinq ans plus tard, le mercredi 11 septembre, la première boutique HausValet ouvre ses portes au Mail Champlain, à Brossard. Plus de 700 propriétés peuvent être visitées, soit à l’aide d’un casque de réalité virtuelle, dans le « magasin expérientiel », ou à même le confort de son foyer. « On met le casque Haus Valet sur notre tête et on se téléporte de propriété en propriété, comme si on était là. On regarde à gauche, à droite, on voit les dispositions des pièces, les hauteurs des plafonds et même les scratchs sur le plancher », explique M. Azrour.

Le principe derrière HausValet est le suivant : en travaillant avec différentes entreprises de courtage immobilier, les techniciens se rendent sur les lieux des propriétés, en font la virtualisation et prennent les photos traditionnelles. « Il y a cinq ans, ça nous prenait environ 40 heures pour virtualiser une seule maison. Maintenant, avec un seul technicien, en 1 heure 30, on a les photos traditionnelles en plus de la virtualisation », affirme M. Azrour.

En se rendant au magasin, les clients peuvent gratuitement essayer le casque de réalité virtuelle, et repartir avec celui-ci chez eux, pour un prix hebdomadaire d’une vingtaine de dollars. L’objectif, selon Hakim Azrour, n’est pas de remplacer complètement les visites en personne. « On peut en visionner plusieurs dizaines en peu de temps, et quand une propriété nous intéresse vraiment, là on va faire une visite », explique-t-il.

Pour M. Azrour, il s’agit d’un processus avantageux à la fois pour les acheteurs et pour les vendeurs. « Pour quelqu’un qui vend sa propriété, imaginez-vous, les désagréments, les ménages qu’on doit faire chaque fois qu’on a une visite, les visiteurs qui arrivent à l’improviste, tout [ces irritants] on va les réduire significativement. »

L’entreprise est passée d’un seul employé, Hakim Azrour, à une trentaine. Ils arrivent présentement à filmer une vingtaine de propriétés quotidiennement.

Pour l’instant, HausValet n’a recensé que des propriétés sur la Rive-Sud de Montréal, mais souhaite s’attaquer au Grand Montréal et au Grand Québec dans les douze prochains mois.

Haus Valet a obtenu du soutien de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL), notamment sous forme d’un prêt de 50 000 $, mais également d’une bourse de 10 000 $. Elle a bénéficié du programme d’accélérateur d’entreprise, l’aidant à amasser plus de 1,4 M$ provenant d’investisseurs.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.