Actualités

Une opération nationale pour le port de la ceinture en voiture

Une opération nationale pour le port de la ceinture en voiture
Emilie Tremblay
le 29 mars à 15:00

Plusieurs services de police de la Montérégie, et de partout en province, intensifieront, du 29 mars au 4 avril prochain, leurs interventions ciblant le respect du port de la ceinture de sécurité en voiture. Celles-ci viennent épauler la campagne de sensibilisation de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), déployée le 25 mars dernier.

Les patrouilleurs de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent seront donc présents dans les 17 municipalités de leur territoire afin d’intercepter et de sévir contre les passagers et les conducteurs d’un véhicule qui ne porteraient pas leur ceinture de sécurité. Même son de cloche du côté de la Régie intermunicipale de police Roussillon et du Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Selon la SAAQ, la ceinture est la meilleure mesure de protection des occupants d’un véhicule : elle réduit de moitié les risques de mort ou de blessure grave lors d’un accident. Pourtant, chaque année, en moyenne, 30 % des occupants d’une voiture, décédés à la suite d’un accident ne la portaient pas. Annuellement, en moyenne, de 2013 à 2017, 54 personnes décédées et 140 blessés graves ne l’avaient pas non plus.

Selon le Code de la sécurité routière, il est obligatoire de boucler sa ceinture de sécurité, sous peine de recevoir une amende de 200 à 300 $ et 3 points d'inaptitude.

Il est de la responsabilité du conducteur du véhicule de s’assurer que ses passagers de moins de 16 ans portent leur ceinture. Si un passager de moins de 16 ans n'est pas attaché, le conducteur aura une amende de 80 $ à 100 $ ainsi que 3 points d'inaptitude.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.