Actualités

Une nouvelle station de lave-glace dans la région

Une nouvelle station de lave-glace dans la région
Juliette Poireau
le 16 janvier à 14:30

Les résidents de Saint-Constant et des alentours pourront désormais faire le plein de lave-glace d’une manière plus écologique.

La nouvelle borne Station lave-glace est située sur la 1ère avenue, juste derrière l’hôtel de ville.

C’est la quatrième dans la région. Les autres se trouvent dans les villes de Varennes, Saint-Hubert et Candiac.

Cette nouvelle façon de remplir son réservoir de lave-glace découle d’une initiative québécoise qui a vu le jour en 2013. Depuis la première implantation en 2016, plus d’une quarantaine de stations ont été installées à travers la province.

Au Québec, on compte près de 25 millions de bidons de lave-glace en circulation chaque année. Cette initiative 100 % québécoise s’est donné l’objectif de diminuer le gaspillage des bidons de plastiques et vise une réduction, voire l’élimination de leur utilisation.

Pour l’année 2019, l’entreprise a vendu près de 110 000 litres de lave-glace à travers les bornes, ce qui équivaut à environ 30 000 bidons en moins d’exploités.

L’année 2020 semble être une année charnière pour Stations lave-glace, qui a l’ambition d’atteindre la centaine de bornes dans la province. Pierre Néron, le propriétaire de l’entreprise, affirme qu’« on pourrait atteindre proche de 100 000 bidons sauvés du gaspillage cette année. »

Simple à utiliser

L’utilisation de ces stations ressemble à celle d’une pompe à essence. L’automobiliste place le pistolet dans l’embouchure du réservoir et déverse la quantité désirée, ce qui permet de réduire les pertes au moment du remplissage.

Le paiement calculé au millilitre se réalise par la suite, directement à la pompe, et par carte.

Le coût au millilitre peut varier, mais reste comparable au prix du bidon de stations-service. Toutefois, l’usager ne débourse que pour la quantité dont il a besoin.

Pierre Néron soutient que : « le bidon de lave-glace est un produit de détail d’une grande élasticité », c’est-à-dire qu’on peut le trouver à différents coûts selon les points de vente.

« Notre but est d’avoir un prix raisonnable : pour une petite voiture à petit réservoir, l’utilisateur mettra 2,25 $ pour le remplir », explique le propriétaire de Stations lave-glace à titre d’exemple.

Remplir pour la bonne cause

La Ville de Saint-Constant a annoncé que « tous les profits amassés par la vente de lave-glace iront à des organismes communautaires d’ici », selon les dires du maire Jean-Claude Boyer par voie de communiqué.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.