Actualités

Une nouvelle proposition de hausse de salaire pour les élus de Saint-Lambert

Une nouvelle proposition de hausse de salaire pour les élus de Saint-Lambert
Emilie Tremblay
le 29 août à 10:20

Dans un projet de règlement déposé lundi dernier, Saint-Lambert a proposé de nouvelles hausses salariales de près de 19 % pour son maire et ses conseillers.

Le précédent projet de règlement avait été vivement critiqué par plusieurs Lambertois, notamment parce qu’il incluait une hausse salariale de 45 % pour le maire, Pierre Brodeur, et de 34 % pour les conseillers.

La Ville a donc décidé de voir ces montants à la baisse. Si le règlement est adopté, Pierre Brodeur verra donc son salaire augmenter de 18,8 %. Sa rémunération de base est présentement de 33 152,76 $ et son allocation de dépenses est de 16 476 $, pour un total de 49 628,76 $. Celles-ci augmenteraient à 42 199,32 $ et 16 767 $, pour un salaire annuel provenant de la Ville de 58 966,32 $.

Quant aux conseillers, leur salaire actuel est de 13 057,96 $ avec une allocation de dépenses de 6 528,98 $, pour un total de 19 586,94 $. Leur rémunération de base serait désormais de 15 483,08$, leur allocation de dépenses de 7 742,24$, pour un total de 23 225,32 $, soit une augmentation de 18,6 %.

Il ne s’agit pour l’instant que de la première étape d’un processus avant l’adoption définitive de ce projet de règlement. Un avis public, dont la date n’a pas encore été déterminée, devra annoncer la date prévue de l’adoption du règlement. Enfin, un autre avis public devra être publié pour annoncer son entrée en vigueur.

La Ville justifie ces augmentations salariales en prétextant un « léger rattrapage par rapport à la rémunération des élus de villes comparables ». Les augmentations seraient faites, toujours selon Saint-Lambert, « en se basant sur l’évolution [du rôle du conseil municipal] ainsi que sur les villes comparables ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.