Actualités

Une eau potable de meilleure qualité pour trois villes

Une eau potable de meilleure qualité pour trois villes
Emilie Tremblay
le 21 février à 16:00

Les maires de Varennes, Sainte-Julie et Saint-Amable se sont engagés jeudi à améliorer la qualité de leur eau potable en adhérant au Programme d’excellence en eau potable (PEXEP) de Réseau Environnement.

Selon le président de la RIEP et maire de Varennes, Martin Damphousse, les élus désiraient offrir l’excellence aux citoyens : « on se considère comme ayant une excellente eau, on consomme peu, mais on veut faire encore mieux ».

La Régie intermunicipale d’eau potable (RIEP), regroupant les trois villes, devra donc compiler 12 mois consécutifs de données sur l’eau afin de produire un rapport à soumettre aux responsables du PEXEP. Le personnel de la station devra ensuite appliquer un plan d’action rigoureux comprenant l’analyse toutes les minutes de l’eau et des normes de qualité plus sévères. Une cote annuelle sera décernée au RIEP dès les débuts de la démarche pour la qualité de l’eau allant entre trois et cinq étoiles.

Les standards seront alors élevés constamment, jusqu’à l’obtention de la cote la plus élevée, soit une eau de qualité cinq étoiles. Les attestations de qualité sont remises chaque année.

Il est important de noter que les exigences du PEXEP sont plus élevées que celle du Règlement sur la qualité de l’eau potable du Québec (RQEP) : la mention 5 étoiles est 3 fois supérieure aux critères du RQEP.

Selon le président-directeur général de Réseau Environnement, Jean-Lacroix, il n’en coûtera pas plus cher aux villes du RIEP et les citoyens pourraient voir un changement positif dans le goût de leur eau potable.

M. Lacroix se réjouit également de ce type de programme qui encourage les municipalités à s’améliorer sans la nécessité d’un règlement. « Après l’implantation du PEXEP, les municipalités peuvent dire au ministre des Affaires municipales d’augmenter les exigences puisqu’ils font déjà mieux, ce qui force toutes les municipalités à faire de même. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.