Actualités

Une capsule temporelle cachée dans le pont Samuel-De Champlain

Une capsule temporelle cachée dans le pont Samuel-De Champlain
Image Nouveau Pont Champlain
Emilie Tremblay
le 23 mai à 12:20

La cérémonie d’ouverture du nouveau pont Samuel-De Champlain, qui aura lieu au cours de l’été, comprendra l’intégration d’une capsule temporelle dans sa structure, révèle La Presse.

La boîte contient 22 objets de notre époque, dont une rondelle du Canadien signée par Shea Weber, Marc Bergevin et Geoff Molson, du sirop d'érable, une clé BIXI, une baguette signée par le maestro Kent Nagano, des dessins du caricaturiste de La Presse Serge Chapleau, des photos du pont Samuel-De Champlain et du pont Champlain d'origine et plusieurs autres.

Elle pourra donc être ouverte à nouveau dans plusieurs décennies, possiblement plus d'un siècle, lorsque le pont aura atteint la fin de sa durée de vie.

Le contenant qui comprendra tous les objets a été créé par des spécialistes en matériaux avancés de l'Université de Sherbrooke à l’aide d’une imprimante 3D. Les matériaux qui le composent ne devraient pas être altérés avant au moins 125 ans.

La capsule sera géolocalisée et ses coordonnées seront conservées jusqu’à la destruction du pont, afin d’éviter de la perdre, comme ce fut le cas avec celle du pont Jacques-Cartier.

En effet, un projet similaire de 59 objets avait été réalisé pour le pont Jacques-Cartier en août 1926, à l'époque où il était connu sous le nom pont de la Rive-Sud de Montréal. Malheureusement, ses coordonnées exactes ont depuis été perdues.  

La capsule comprenait, entre autres, un plan des villes de Montréal, de Saint-Lambert et de Longueuil, l’édition du 7 août 1926 de plusieurs journaux locaux et des pièces de monnaie de l’époque.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.