Actualités

Une campagne publicitaire pour remédier à une pénurie de main-d'oeuvre

Une campagne publicitaire pour remédier à une pénurie de main-d'oeuvre
Aimée Lemieux
le 25 avril à 13:00

La pénurie de main-d’œuvre est telle pour les entreprises du territoire de l'agglomération de Longueuil qu'une campagne publicitaire d'envergure est déployée afin que 500 postes soient pourvus rapidement.

Jusqu'au 27 mai, près de vingt panneaux numériques afficheront cette campagne, lancée par Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL), en collaboration avec les villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Un site internet qui répertorie toutes les positions a également été mis en place.

 

Bombardier, Groupe Robert, Lowe's Canada, SherWeb et EBOX sont parmi les entreprises qui recrutent activement. Elles doivent toutes pourvoir au moins cinquante postes. La campagne publicitaire leur permettra d'obtenir «une visibilité accrue», estime l'organisme sans but lucratif.

 

Véritable enjeu

 

La pénurie de main-d'œuvre est préoccupante pour la directrice générale de DEL, Julie Éthier, qui sonne l'alarme: «la forte croissance des entreprises est ralentie par une difficulté de trouver du personnel».

 

Cet état de fait s'explique par une série de facteurs, notamment les changements technologiques que subissent les entreprises de l'agglomération. Des «compétences plus spécialisées, plus pointues» sont alors «nécessaires» et, dans ce contexte, le recrutement peut s'avérer complexe pour les employeurs, indique Catherine Beaudin, directrice des communications chez DEL.

 

Parallèlement, la «conjoncture économique mondiale est très positive», alors les entreprises «connaissent une bonne performance», si bien qu'elles «cherchent un nombre accru d'employés pour réaliser les contrats et les mandats obtenus», résume Mme Beaudin.

 

Par ailleurs, «le faible taux de change» génère «des opportunités pour les entreprises exportatrices», qui doivent alors recruter massivement.

 

Le vieillissement de la population demeure également l'un des facteurs ciblés.

 

Solutions envisagées

 

L'organisme sans but lucratif indique «travailler sur plusieurs fronts pour trouver des solutions» à la pénurie de main-d'œuvre.

 

DEL s'engage à «représenter les besoins de l'industrie» aux institutions d'enseignement pour qu'ils «développent des programmes adaptés aux réalités des entreprises». Ces mêmes enjeux seront soumis aux instances gouvernementales, assure la directrice des communications.

 

L'organisation d'événements de type «foires d'emplois» permet également de «faciliter le recrutement de candidats», indique-t-elle.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.