Actualités

Un projet de jumelage avec une ville française à Varennes

Un projet de jumelage avec une ville française à Varennes
Emilie Tremblay
le 29 octobre à 16:15

Le maire de Varennes, Martin Damphouse, s’est rendu à Bécon-les-Granits, en France, pour discuter avec la mairesse, Marie-Ange Fouchereau, d’un possible jumelage entre les deux villes.

L’initiative est en lien avec les célébrations du 350e anniversaire de Varennes en 2022. Le fondateur de Varennes, René Gaultier, est natif de Bécon-les-Granits, ce qui explique l’intérêt de Varennes dans ce jumelage.  « L’histoire entre la France et le Québec nous lie depuis plus de quatre siècles lorsque de nombreux citoyens issus des territoires de l’Ouest français ont tenté l’aventure vers le Nouveau-Monde. Nos racines historiques sont profondes et continuent à nous unir aujourd’hui en matière de culture et d’échanges commerciaux », a expliqué M. Damphousse.

Il s’agit de la troisième tentative de jumelage entre ces deux villes depuis 35 ans. La première, en 1982, et la deuxième, en 1993, s’étaient faites par correspondance écrite, sans succès. C’est dans cette perspective que le maire s’est rendu directement sur place.

Le jumelage a généralement comme objectif le transfert d’information, de savoir-faire et d'expertises sur des sujets d'intérêt et de compétence communs entre deux villes. Ces ententes permettent également de tisser des liens entre des communautés éloignées les unes des autres.

Les jumelages ont été particulièrement abondants entre la France et l’Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L’objectif était de ramener la paix entre les pays ennemis.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.