Actualités

Un cinquième fleuron pour la Ville de Candiac

Un cinquième fleuron pour la Ville de Candiac
TVRS
le 23 novembre à 14:00

COMMUNIQUÉ C’est avec beaucoup de fierté que la Ville de Candiac s’est vu décerner l’ultime cinquième fleuron lors du gala annuel de la Corporation des fleurons du Québec qui s’est tenu le 21 novembre à Drummondville en présence de plus de 200 élus et représentants municipaux.

Le classement aux Fleurons du Québec est une source de fierté pour la collectivité. Ce programme permet de reconnaître publiquement les efforts déployés par les citoyens, les industries, les commerces, les institutions ainsi que par la Ville dans le but d'embellir intelligemment notre municipalité. La cote décernée par les Fleurons du Québec représente une plus-value dont les retombées sociales, économiques et environnementales sont souvent insoupçonnées. Elle contribue à la mobilisation citoyenne et à la progression de l’embellissement paysager en reconnaissant les efforts d’aménagement horticole durable des municipalités québécoises.

Candiac affiche fièrement depuis 2012 ses 4 fleurons et a décidé cette année de se fixer comme objectif la «mission cinquième fleuron». Avec l’aide des citoyens, de certaines entreprises, industries et institutions, ainsi qu’avec la collaboration de nombreux services municipaux, cette mission a été accomplie. Tous ont su mettre la main à la terre à leur façon afin de semer, fleurir et s’enraciner, intelligemment, à Candiac. «L’obtention de ce cinquième fleuron est assurément le fruit d’une étroite collaboration entre les citoyens, les acteurs sociaux et économiques ainsi que plusieurs services de la Ville. Sans cette volonté populaire et rassembleuse de faire de notre ville un milieu de vie durable où il fait bon vivre, notre objectif n’aurait pas pu être atteint. Je suis fier de constater que cette vision est également partagée par la population de Candiac», affirme le maire Normand Dyotte.

La classificatrice de la Fédération des fleurons du Québec qui est venue visiter et évaluer Candiac en août dernier a notamment été agréablement surprise par l’importance accordée aux arbres dans notre municipalité. «La Ville de Candiac porte vraiment bien son nom de la ville sous les arbres. La canopée est impressionnante, peu importe le quartier où on se trouve, et cela contribue à créer une atmosphère enveloppante et fraîche lorsque l’on circule sur le territoire», rapporte-t-elle. Parmi les points exceptionnels relevés dans l’évaluation, on note, entre autres, l’oasis du monarque du parc de Deauville, le parc André-J.-Côté et sa vue sur le fleuve ainsi que les nombreuses

initiatives communautaires en matière de développement durable qui prennent place dans divers contextes tout au long de l’année.

L’obtention du cinquième fleuron est de toute évidence un grand honneur qui encourage la Ville à perpétuer ses initiatives en développement durable. Décernée pour une durée de 3 ans, cette cote se doit néanmoins d’être entretenue. En effet, une nouvelle évaluation aura lieu lors de l’été 2022 et la Ville de Candiac compte sur la motivation et l’implication de ses citoyens afin de multiplier les initiatives et conserver ainsi ce cinquième fleuron.

C’est également au cours de cette même soirée que le projet des Jardins collectifs à la bibliothèque a été souligné puisque celui-ci était finaliste dans la catégorie «Agriculture urbaine» des prix d’excellence. À la suite du déboisement des arbres infectés par l’agrile du frêne qui se trouvaient dans la cour arrière de la bibliothèque municipale, la Ville avait saisi l'opportunité de transformer cet espace désormais ensoleillé en jardins collectifs. Ce projet a vu le jour grâce au partenariat avec l'organisme le Complexe Le Partage. Des espaces en hauteur, en pots et au sol ont été aménagés, rendant le lieu axé sur l'accessibilité universelle. De plus, le projet a permis aux jardiniers bénévoles, recrutés par l’organisme, d'étudier de nouvelles techniques de jardinage. De nombreux ateliers de formation ont également eu lieu au courant de l'été impliquant aussi les usagers de la bibliothèque et le camp de jour. Le projet qui devait être un petit jardin nourricier s'est transformé au cours du printemps et de l'été en un projet de plus grande envergure. Il est ainsi devenu un jardin collectif accueillant en son sein une ruche d'abeilles et une oasis des monarques certifiée par Espace pour la vie. Il s’agit d’une grande distinction qui encouragera sans contredit les responsables et les jardiniers bénévoles l’été prochain.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.