Actualités

Terminé le cannabis dans les lieux publics

Terminé le cannabis dans les lieux publics
Emilie Tremblay
le 30 octobre à 11:30

Dès samedi, il sera interdit de fumer du cannabis dans les lieux publics.

Selon une nouvelle loi adoptée par le gouvernement du Québec mardi, la consommation de marijuana sera proscrite sur la voie publique, dans les abribus, sur les terrasses et dans tous les lieux extérieurs accueillant le public comme les terrains de jeux, de sports et des camps de jour.

La seule exception à cette loi repose entre les mains des villes. Celles-ci pourront autoriser le cannabis dans les parcs municipaux, sauf dans le cadre d’événements publics de nature culturelle, sportive ou commerciale. Il sera illégal de fumer dans le périmètre de l’événement.

L’adoption de cette loi restreint les dispositions initiales sur la consommation de cette drogue implantées par le précédent gouvernement du Québec. La Loi encadrant le cannabis interdisait l'usage de cette substance là où il est interdit de fumer du tabac, en plus de permettre aux municipalités d’adopter des règlements sur la consommation de cannabis dans les lieux publics autorisés de leur territoire.

Plusieurs villes de la Rive-Sud, comme Saint-Constant, Sainte-Julie et Verchères, avaient totalement prohibé la consommation en public en 2018. Varennes et Contrecœur donnaient même des amendes variant de quelques dizaines à quelques centaines de dollars.

Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et La Prairie avaient adopté la même approche que la loi provinciale initiale, permettant à leurs citoyens de consommer du cannabis dans les lieux publics, sauf là où il était déjà interdit de fumer. Ces trois villes pourraient modifier leur position quant à cet enjeu dans les prochaines semaines.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.