Actualités

Surplus budgétaire et augmentation de la dette à Brossard

Surplus budgétaire et augmentation de la dette à Brossard
Emilie Tremblay
le 15 mai à 11:45

La Ville de Brossard a enregistré des surplus nets de 11,9 M$ pour l’exercice financier de 2018. Cette somme est attribuable au dynamisme du marché immobilier qui a engendré des revenus supplémentaires de 4,4 M$ en droits de mutation, aussi connus sous le nom de taxe de bienvenue. Une augmentation des revenus des droits de mutation a aussi été observée dans d’autres villes de la Rive-Sud, notamment à Boucherville.

À cela s’ajoutent des revenus additionnels de 2,9 M$ provenant de l’émission de permis de construction, de la perception des amendes et des revenus d’intérêts sur les placements.

Brossard soutient également avoir fait des économies au niveau des dépenses, principalement en ce qui a trait aux contrats de voirie, de réseaux d’aqueduc et d’égout ainsi que par la réduction du service de la dette.

Une partie des surplus, soit 2,2 M$, a été affectée à la gestion du risque des hivers rigoureux pour « compenser la hausse des coûts de déneigement ». Rappelons que les importantes précipitations de neige de 2017 avaient aussi obligé Brossard à dégager 2,4 M$ de ses surplus pour la même raison.

La dette de la Ville a aussi augmenté, passant de 146,7 M$ à 161,5 M$, soit une hausse de 14,8 M$. Brossard explique la chose en soulignant les millions de dollars investis dans des projets structurants et dans des infrastructures « de qualité ».

Le niveau d’endettement demeure sain, soutient la Ville, passant de 1,14 % en 2017 à 1,44 % en 2018.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.