Actualités

Sprint final pour retirer les pancartes électorales

Sprint final pour retirer les pancartes électorales
Aimée Lemieux
le 15 octobre à 14:10

Les candidats aux élections provinciales du 1er octobre ont jusqu’à minuit, mercredi, pour retirer leurs pancartes électorales, après quoi elles seront considérées comme illégales.

Selon la loi électorale, « toute affiche se rapportant à une élection doit être enlevée au plus tard 15 jours après le jour du scrutin ».

La municipalité locale ou le propriétaire des lieux ou des poteaux où est placée l’affiche peut ensuite la faire enlever aux frais du parti ou du candidat. Il doit toutefois lui avoir transmis « un avis de cinq jours à cet effet » d'abord. 

Notons qu’aucune autre sanction n’est prévue par la loi.

Sur la Rive-Sud, des candidats ont lancé des appels sur Facebook, invitant les citoyens à s’approprier leurs pancartes.

Jacinthe-Ève Arel, candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) qui a été défaite dans la circonscription de Laporte, les offre pour des « projets artistiques à la garderie, au CPE ou à l’école ».

Ian Lafrenière, élu sous la bannière de la CAQ dans Vachon, souhaitait qu’une « deuxième vie » leur soit donnée. Mission accomplie : elles ont « toutes été retirées et données », indique le député.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.