Actualités

Séance extraordinaire à Brossard : l’opposition brille par son absence

Séance extraordinaire à Brossard : l’opposition brille par son absence
Pascal Dugas Bourdon
le 25 octobre à 18:05

Le maire de Brossard, Paul Leduc, a convoqué une séance extraordinaire du conseil de ville, hier, que les conseillers de l’opposition ont, de toute évidence, boudée. Aucun d’entre eux n’était présent pour participer à l’assemblée. M. Leduc a assuré qu’ils avaient été convoqués. Cette séance visait le dépôt de procès-verbaux et d'un rapport qui concernent la vente du terrain du golf, survenue en 1999. Cette transaction a refait surface dans l’actualité, il y a quelques semaines, lorsque la journaliste de La Presse Kathleen Lévesque avait révélé que l’Unité permanente anticorruption (UPAC) s’intéressait de près à cette transaction. «Je vous propose aujourd’hui de rendre publics les procès-verbaux des séances du caucus et des documents qui ont été communiqués aux membres du conseil à cette époque […] dans l’intérêt de la population», a indiqué M.Leduc, qui dit le faire «dans un but de transparence». La documentation, qui fait quelque 200 pages, est désormais disponible sur le site web de Brossard. L’opposition ne comprend pas   Jointe par téléphone, la conseillère indépendante Doreen Assaad ne comprend pas pourquoi une assemblée extraordinaire a été convoquée et avec si peu de préavis. «Ça démontre bien le style du maire. Il nous donne un agenda sans détails, un vendredi soir, et nous fait attendre jusqu’à 16 h la journée de l’assemblée extraordinaire pour qu’on prenne connaissance du contenu», a-t-elle expliqué. «C’est un dossier qui date d’il y a 17 ans. Pourquoi ça n’aurait pas pu être fait [lors d’une assemblée ordinaire]?», a-t-elle ajouté. C’est d’ailleurs la question que Yvon Lamarre, un citoyen, est venu poser au maire. «Pourquoi ce soir? Et bien, le conseil a choisi ce soir pour faire une réunion spéciale», a laconiquement expliqué le maire, sans réellement répondre à la question. Mme Assaad ne pouvait assister à la rencontre d'hier soir puisqu’elle était à l’extérieur du pays. Quant au chef de l’opposition Antoine Assaf, il n’avait pas donné suite à notre demande au moment de publier ces lignes. La dernière séance du conseil de Ville remontait à mardi dernier.


Commentaires

Essays like this are so important to braoiendng people's horizons.

le 08 juin à 20:34, par Tracen, NKg3rlbYqg6

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.