Actualités

Sandoz à Boucherville : la grève de 24 heures se transforme en lockout

Sandoz à Boucherville : la grève de 24 heures se transforme en lockout
Pascal
le 08 juin à 00:00

La grève de 24 heures du syndicat des Teamsters, chez le fabricant de médicaments Sandoz, s'est transformée en lockout.  L'employeur a interdit aux travailleurs d'accéder à l'usine, ce matin, au début du quart de travail de 7 h. Cette décision a été qualifiée d’«irresponsable» par le syndicat, car elle pourrait, selon lui, perturber l'approvisionnement en médicaments. Jean-François Pelletier, permanent syndical de la Section locale 1999 des Teamsters, précisait avoir choisi de faire, la veille, une grève de 24 heures pour éviter une rupture dans les stocks de médicaments. Le syndicat des Teamsters rencontrait cet après-midi la partie patronale dans l'espoir de trouver un terrain d'entente. Rappelons que la question des salaires est au centre de la mésentente entre les deux partis. Sandoz est une entreprise qui fabrique des médicaments injectables, comme la morphine, qui sont destinés aux ambulances et aux blocs opératoires des hôpitaux.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.