Actualités

Sainte-Julie: première ville de la Rive-Sud à devenir «vélosympathique»

Sainte-Julie: première ville de la Rive-Sud à devenir «vélosympathique»
Pascal Dugas Bourdon
le 10 novembre à 14:00

Sainte-Julie est récemment devenu la première ville de la Rive-Sud à être considérée «vélosympathique», une mention offerte par Vélo Québec aux municipalités qui proposent un environnement convivial aux cyclistes.

La mairesse Suzanne Roy, qui dit vouloir «poursuivre sur cette lancée», croit que cette distinction «confirme la portée des efforts déployés pour développer et favoriser la pratique du vélo» sur le territoire de la Ville.

Sainte-Julie reçoit ainsi la certification bronze, ainsi qu’un document qui détaille les recommandations pour «devenir encore plus vélosympathique».

 «Vélo Québec est très heureux de remettre une certification bronze à la Ville de Sainte-Julie dans le cadre du Mouvement vélosympathique. Cette municipalité périurbaine s’est démarquée par la grande attention qu’elle porte aux besoins des cyclistes», a précisé l’organisme.

Les juges du Mouvement vélosympathique évaluent les villes selon cinq grands axes : L’environnement permettant la pratique du vélo; les programmes d’éducation ; les mesures incitatives et la promotion ; le processus d’évaluation et de planification des mesures et la réglementation en place.

Le Mouvement vélosympathique est en marche que depuis mai dernier.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.