Actualités

Saint-Philippe : Programme de développement des infrastructures

Saint-Philippe : Programme de développement des infrastructures
Juliette Poireau
le 30 janvier à 11:30

Dans le cadre du programme de développement des infrastructures de la Ville de Saint-Philippe, les appels d’offres concernant la préparation des plans et la surveillance éventuelle des travaux ont été mis à la disposition du public.

Ceux-ci se retrouvent sur le système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO) et concernent la construction de la nouvelle station d’épuration des eaux usées et le prolongement des infrastructures d’égout et d’aqueduc.

« L’usine du traitement des eaux usées est notre plus gros projet », affirme Johanne Beaulac, mairesse de la Ville de Saint-Philippe. « Les travaux devraient débuter en 2022 », soutient-elle.

Elle ajoute que « la ville grandit et il y a de plus en plus de constructions (résidentielles), alors il faut s’assurer de desservir ces gens convenablement ».

Pour elle, ce grand projet est une bonne nouvelle, car « cela va accueillir de nouveaux développements et créer un secteur industriel ».

Dans son ensemble, le programme de développement des infrastructures propose un projet global divisé en sept lots de constructions afin de regrouper les types de services professionnels requis et répartir les différents travaux à réaliser.

D’ici quelques années, la Ville de Saint-Philippe abritera une nouvelle station d’épuration des eaux usées, le prolongement des réseaux d’égout et d’aqueduc, de nouvelles stations de pompage plus modernes et un nouveau pont pour accéder à un nouveau développement résidentiel prévu sur le site revitalisé des étangs aérés actuels situé au bout de la rue Jean.

Ce programme vise à soutenir la croissance démographique de la Ville tout en stimulant son accroissement économique.

Saint-Philippe reconnu

D’ailleurs, la Ville de Saint-Philippe a reçu la médaille de l’Assemblée nationale en guise de reconnaissance de son histoire à la mi-janvier.

« Cette médaille est au nom de tous les Saint-Philippiens, les bâtisseurs de notre ville », déclare la mairesse.

Rappelons que la Ville vient de fêter ses 275 ans. Riche en histoire, les premiers habitants s’y sont installés en 1667 et la première paroisse a vu le jour en 1743.

Aujourd’hui, la Ville est en pleine croissance démographique. Au nombre de 7127, la mairesse souligne que d’ici 2031 : « on atteindra les 13 000 habitants ».

De jeunes familles viennent s’y installer, car « les logements sont abordables et diversifiés ». Aussi, « vivre à Saint-Philippe, c’est vivre à la campagne tout en étant proche des grandes villes », soutient Johanne Beaulac. Avec ses 93 % de territoires ruraux, il est vrai qu’en empruntant les autoroutes qui traversent la municipalité, Montréal ne se trouve qu’à une trentaine de minutes de route. De plus, le REM de Brossard ne sera qu’à dix minutes de la ville.

La mairesse se réjouit aussi des nombreuses activités qui se déroulent à Saint-Philippe : « Notre marché public, notre course de boites de savons, nos parcs, nos organismes, il y en a pour tous les goûts ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.