Actualités

Saint-Bruno : des assises pour l’avenir des collines montérégiennes

Saint-Bruno : des assises pour l’avenir des collines montérégiennes
Pascal
le 15 juin à 00:00

La Ville de Saint-Bruno souhaite bâtir un partenariat de protection et de développement entre les neuf collines montérégiennes et organisera pour ce faire des assises qui auront lieu le 13 octobre prochain, au Centre Marcel-Dulude. Le maire de Saint-Bruno, Martin Murray, souhaite ainsi mieux encadrer la protection de la biodiversité et la mise en valeur du patrimoine naturel. Conscient que les Montérégiennes évoluent dans des environnements diamétralement opposés – Le mont Royal est au centre de la métropole québécoise, tandis que le mont Mégantic se situe en milieu rural – M. Murray est d’avis qu’elles partagent, malgré tout, une certaine identité. Plus précisément, il affirme que les collines font face «à des réalités diverses», mais qu’elles sont confrontées «à des défis très semblables». «Ces Montérégiennes-là appartiennent à une réalité géologique qui est la même, même s’elles appartiennent à des régions différentes […]. Si on travaille ensemble, on va travailler à leur préservation et en même temps, s’assurer que ce qui est mis en valeur puisse profiter à tous», a expliqué le maire. Les assises d’octobre devraient déboucher sur un plan d’action «très précis», qui saura profiter à chacune des montagnes. Une rencontre préparatoire avait d’ailleurs lieu ce matin avec plusieurs maires et mairesses en vue des assises. Ces dernières se baseront sur un rapport rédigé en 2012 par Nature-Action, lequel a fait le diagnostic et l’identification des enjeux relatifs à la protection et à la mise en valeur des Montérégiennes. Les neuf collines montérégiennes s'étendent du mont Royal jusqu'au mont Mégantic et ont été formées par l'intrusion du magma dans la croûte terrestre il y a quelque 130 millions d'années.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.