Actualités

Sacs de plastique bannis : seulement 28 % des Brossardois seraient en accord

Sacs de plastique bannis : seulement 28 % des Brossardois seraient en accord
Pascal
le 16 février à 23:50

Un sondage CROP commandé par l'Association canadienne de l'industrie des plastiques (ACIP) indique qu’aussi peu que 28 % des Brossardois seraient en accord avec le fait de bannir les sacs de plastique sur le territoire de la Ville.

La question posée aux citoyens était la suivante : «Si l’on considère que les sacs d’épicerie en plastique représentent moins de 1 % des déchets, êtes-vous en faveur d’interdire tous les sacs d’épicerie en plastique par décret municipal.»

De plus, toujours selon le sondage, 68 % des citoyens préféreraient une approche volontaire visant la réduction, la réutilisation et le recyclage des sacs plutôt que de se voir imposer un règlement par la Ville.

«Le sondage démontre que le conseil municipal de Brossard n'est pas à l'écoute de ses citoyens, a déclaré Marc Robitaille, président-directeur général d'Omniplast, un fabricant local de sacs de plastique et membre de l’ACIP. Les citoyens méritent qu'on leur explique clairement de quelle façon une interdiction va les déranger».

Jeudi dernier, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dont Brossard fait partie, annonçait la mise sur pied d’un groupe de travail entourant la question des sacs à usage unique.

Une initiative qui avait été très bien reçue par l’ACIP, bien que le président de la CMM, Denis Coderre, désirait «maintenir le cap vers l'interdiction des sacs de plastique à usage unique qui ne sont pas pleinement recyclables d'ici avril 2018.»

En fin d’après-midi, la Ville de Brossard a indiqué à TVRS ne pas souhaiter émettre de commentaire par rapport au sondage puisqu’on n'en avait pas pris connaissance.

Rappelons que les conseillers municipaux pourront adopter le règlement dès ce soir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.