Actualités

Près de 30 millions $ pour les écoles de la Commission scolaire des Patriotes

Près de 30 millions $ pour les écoles de la Commission scolaire des Patriotes
Pascal
le 10 mai à 00:00

Les élèves de la Commission scolaire des Patriotes verront 17 des écoles qu’ils fréquentent être rénovées et une autre être construite au cours de la prochaine année, pour des investissements totaux de près de 30 millions $. Cette enveloppe budgétaire, mise sur pied pour la construction et la rénovation des établissements scolaires, a été octroyée par ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Plus du tiers de cette somme, soit 11,8 millions, sera affecté à la construction d’une nouvelle école primaire à Chambly. L’exécution des travaux a débuté à l’été 2015 et le nouvel édifice devrait pouvoir accueillir dès septembre les élèves de 24 groupes. Un peu moins de 10 millions $ seront investis pour la reconstruction de l’école La Farandole, à McMasterville. L’édifice avait subi de lourds dommages en juillet 2014 à la suite d’un incendie criminel. Il devrait aussi ouvrir ses portes pour la prochaine rentrée scolaire. Les quelque 8 millions $ restants serviront à la réfection d’une quinzaine d’écoles primaires et secondaires, dont quatre à Boucherville. Les travaux vont de la décontamination des sols, à la réfection de l’enveloppe des bâtiments jusqu’au remplacement de l’éclairage. Ils seront dans la majorité des cas exécutés pendant le congé estival. «Ces investissements représentent des retombées économiques importantes pour les entrepreneurs et fournisseurs de la région», a également tenu à spécifier la Commission scolaire. Cette dernière prévoit accueillir 32 300 élèves à la rentrée scolaire 2016-2017 dans ses 54 écoles primaires, 11 écoles secondaires, son centre de formation professionnelle et son centre de formation pour adulte.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.