Actualités

Plus de 800 postes à combler au CISSS de la Montérégie-Est

Plus de 800 postes à combler au CISSS de la Montérégie-Est
Emilie Tremblay
le 01 avril à 10:00

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est a lancé la deuxième édition de ses Journées Blitz recrutement samedi afin de pourvoir les 800 postes disponibles dans une variété de domaines.

Au total, cinq journées spéciales de recrutement se tiendront entre le 30 mars et le 25 avril sur l’ensemble du territoire du CISSS de la Montérégie-Est. Une première s’est déroulée le 30 mars et les prochaines seront le 4 avril au Pavillon La COOP à Saint-Hyacinthe, le 11 avril à l’hôtel Sandman à Longueuil, le 15 avril à l’hôtel Alt à Brossard et le 25 avril à la salle Jani-Ber à Sorel-Tracy.

Ces journées permettent aux candidats intéressés de compléter toutes les étapes de sélection pour un emploi au CISSS de la Montérégie-Est et ressortir avec une promesse d’embauche sur place.

L’an dernier, une seule journée Blitz a été organisée et 98 embauches ont eu lieu sur place. À cela s'ajoutent plus de 700 rencontres, qui, selon le conseiller-cadre relations publiques, médiatiques et ministérielles, Daniel Vincent, ont pu permettre des embauches dans les deux jours suivants l’événement.

Selon M. Vincent, les besoins sont nombreux et variés, autant dans des fonctions de préposé aux bénéficiaires, infirmières et soutien administratif que dans les services alimentaires et l’entretien ménager. Les besoins les plus pressants sont les intervenants en services jeunesse, soit les agents de relations humaines, travailleurs sociaux, criminologues, techniciens en travail social, psychoéducateurs, psychologues, éducateurs ainsi que le personnel soignant en hébergement.

Daniel Vincent explique que le grand nombre d’emplois à combler s’explique notamment avec une croissance des besoins qui est supérieure à la disponibilité de la main-d’œuvre actuelle. « Annuellement, nous embauchons de 2000 à 2500 personnes et avons vu notre nombre d’employés passer de moins de 12 000 à plus de 13 000 dans les 3 dernières années, notre pouvoir d’attraction est là, mais nos besoins sont plus imposants. »

Le CISSS de la Montérégie-Est compte donc recruter en Montérégie, même si M. Vincent admet que le bassin est limité actuellement. Il soutient par contre qu’un bassin important de travailleurs de leur secteur d’activité habite la Montérégie, mais travaille à Montréal. « […] nos nouvelles conventions collectives nous permettront très certainement de proposer des opportunités d’emploi qui sauront les intéresser à joindre le CISSS de la Montérégie-Est et ainsi leur permettre une carrière épanouie qui intègre proximité et qualité de vie, » conclut-il.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.