Actualités

Pierre Nantel fait le bilan de la dernière session parlementaire

Pierre Nantel fait le bilan de la dernière session parlementaire
Aimée Lemieux
le 29 juin à 12:15

Le député néodémocrate de Longueuil-Saint-Hubert, Pierre Nantel, dresse le bilan de la dernière session parlementaire suite à l’ajournement des travaux de la Chambre des communes.

D’emblée, le député indique que les libéraux «ont déçu dans plusieurs dossiers comme ceux de la banque d’infrastructure et de la réforme électorale».

Pierre Nantel estime toutefois avoir fait des gains importants, notamment en matière d’électrification des transports et en créant la Coalition électrique pour la Rive-Sud.

«On a créé le portefeuille en électrification des transports en janvier dernier, une première en politique fédérale! C'est un levier de développement économique et social important pour nous, ici au Québec. La création du portefeuille nous a permis de mettre la pression sur les libéraux toutes les semaines. Et ça a porté fruit! Le ministre des Transports a annoncé une stratégie nationale visant à accroître le nombre de véhicules zéro émission sur nos routes», a indiqué le député.

Quoiqu'on puisse douter de l'ambition des libéraux, a dit Pierre Nantel, il faut reconnaître que c'est un premier pas dans la bonne direction. Au départ, les libéraux n'avaient rien à offrir pour développer l'électrification des transports! On va continuer de surveiller le gouvernement, parce qu'à la base de toute stratégie sérieuse, ça prend des objectifs mesurables, et le gouvernement n'est pas encore rendu là, a-t-il également lancé.

Coalition électrique pour la Rive-Sud

Dès le début de l’année, les élus Pierre Nantel, Diane Lamarre, Catherine Fournier, Martine Ouellet, Xavier Barsalou-Duval et Nathalie Roy ont annoncé la création de la Coalition électrique pour la Rive-Sud, dont le mandat est de faire de la région la capitale de l’électrification des transports.

La coalition s’est positionnée sur plusieurs enjeux, notamment sur l’installation de bornes de recharge rapide dans les stationnements d’immeubles gouvernementaux et la réforme du code du bâtiment.

Le député néodémocrate se dit «très fier d’avoir initié cette convergence d’élus de différentes allégeances dans le but de travailler ensemble sur un projet qui a tellement de sens, autant économiquement que d’un point de vue environnemental».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.