Actualités

Pénurie de médecins : Verchères toujours en mode «grande séduction»

Pénurie de médecins : Verchères toujours en mode «grande séduction»
Pascal
le 02 mars à 22:35

La Ville de Verchères est toujours à la recherche d’un médecin qui puisse venir combler le poste laissé vacant le 31 décembre dernier par le départ à la retraite du docteur Jean-Pierre Roman.

Présentement, il n’y a qu’un seul médecin qui pratique sur le territoire de la ville. Or, ce dernier n’est pas en mesure de prendre sous son aile les quelque 1400 patients de son ancien collègue puisqu’il est déjà débordé.

«Est-ce qu’un autre médecin viendra remplacer le Dr Roman? Bien sûr, on l’espère, mais on a assez peu de pouvoir là-dessus», a expliqué le directeur général de la Ville, Luc Forcier.

La Ville est d’ailleurs prête à faciliter l’arrivée du médecin en lui proposant l’accessibilité à un local déjà aménagé pour la pratique médicale.

«Bien entendu, on comprend que le problème de Verchères fait partie d’une problématique plus grande, mais c’est dommage que plusieurs de nos citoyens se retrouvent du jour au lendemain sans médecin de famille», a expliqué M. Forcier.

Libre choix du médecin

Selon Daniel Vincent, directeur-adjoint aux communications du CISSS Montérégie-Est, les médecins sont libres de décider dans quelle clinique du territoire ils veulent travailler.

Verchères a donc beau jeu de vendre les atouts de sa ville dans l’espoir qu’un médecin décide de s’y établir.

En 2016, le CISSS Montérégie-Est aura droit de recevoir un maximum de 12 médecins sortis de l’école, alors que huit autres pourraient être tentés de quitter leur région pour rejoindre la Rive-Sud, a précisé M. Vincent.

Parmi les médecins nouvellement arrivés dans la région, deux ont déjà choisi de s’établir à Varennes.

Reste à voir si Verchères saura tomber dans l’œil d’un médecin dès cette année.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.