Actualités

Pénurie de main-d’œuvre : les femmes visées

Pénurie de main-d’œuvre : les femmes visées
Emilie Tremblay
le 28 octobre à 16:00

Un regroupement d’organismes montérégien a lancé une campagne afin que les femmes puissent améliorer leurs conditions socioéconomiques.

La campagne Une femme à la fois est notamment déployée à Longueuil. Elle permet aux femmes d’entrer en contact avec un organisme de leur coin pour obtenir un coup de main dans leur recherche d’emploi.

L’an dernier, en Montérégie, le taux d’emploi des femmes était de 4,5 % inférieur à celui des hommes, qui est de 60,7 %. Les femmes travaillent également davantage à temps partiel, et gagnent un revenu moyen représentant 75,4 % du salaire des hommes. Or, selon les prévisions d’Emploi-Québec, 142 900 emplois seront à pourvoir en Montérégie entre 2017 et 2021.

Caroline Gagnon, directrice générale de l’organisme longueuillois Place à l’emploi, soutient que le moment est opportun pour la recherche d’emploi. « Les femmes que nous souhaitons rejoindre ont besoin de soutien pour trouver un métier qui leur convient. La rareté de main-d’oeuvre actuelle fait en sorte que de belles opportunités dans tous les secteurs sont à saisir et que les femmes peuvent en profiter pleinement », explique-t-elle.

Place à l’emploi offre plusieurs services pour accompagner les femmes de l’agglomération de Longueuil dans leur intégration au marché du travail :  un accompagnement personnalisé, des propositions de formation, des visites d’exploration en entreprise et des stages.

Dans les autres villes de la Montérégie, les organismes Centre d'Orientation et de Formation pour Femmes en Recherche d'Emploi (COFFRE) (Saint-Jean-sur-Richelieu), L’Orienthèque (Sorel-Tracy), Option Ressource Travail (Valleyfield) et Avenue profession’elle (Granby) offrent aussi des services similaires.

La campagne d’affichage sur les autobus, abribus, dans des centres commerciaux et chez des partenaires sera d’ailleurs visible à Châteauguay, Granby, Longueuil, Sorel-Tracy, Saint-Jean-sur-Richelieu et Valleyfield jusqu’à la fin de l’année. Les femmes intéressées peuvent aussi se rendre sur le site unefemmealafois.ca ou venir rencontrer les organismes lors d’événements locaux.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.