Actualités

Passerelle de Normandie : Longueuil retente sa chance en appel d’offres

Passerelle de Normandie : Longueuil retente sa chance en appel d’offres
Pascal Dugas Bourdon
le 05 décembre à 16:12

La Ville de Longueuil a récemment relancé le processus d’appels d’offres dans le but de reconstruire la passerelle de Normandie, qui a été percutée et détruite par la benne d’un camion, en février 2015.

À la fin de l’été, Longueuil avait annulé son appel de candidatures concernant ce projet parce que les prix soumis avaient un «écart inhabituel» avec ce qu’on avait prévu.

Or, cette fois, la Ville a révisé son cahier de charges et a bon espoir d’obtenir des soumissions à meilleur prix.

Dans sa nouvelle proposition, Longueuil est notamment plus flexible en ce qui a trait aux matériaux utilisés. Elle a également réduit la complexité de certaines structures, de manière à réaliser des économies d’échelle.

La Ville croit également que la période de l’année choisie pour l’appel d’offres favorisera une plus grande concurrence, et donc, possiblement, de meilleures offres.

Longueuil pourra recevoir des soumissions jusqu’au 21 décembre.

Pas d’autres emprunts

Peu importe le résultat de cet appel d’offres, Longueuil assure qu’elle ne procédera pas à un nouveau règlement d’emprunt, et donc, que le fardeau fiscal des contribuables resterait inchangé.

Le règlement d’emprunt lié à la reconstruction de cette structure est de 8,8 millions $.

«Dans l’éventualité où le montant du contrat à octroyer dépassait ces sommes réservées, des sources de financements externes seraient utilisées pour combler le manque à gagner (subventions, indemnités des assurances, surplus, taxe sur l’essence, etc.), ce qui ferait en sorte de ne pas augmenter le fardeau fiscal des citoyens de la ville de Longueuil», a précisé Longueuil dans sa fiche technique.

De plus, la Ville est toujours en attente de la décision d’une poursuite de 2,5 millions $, intentée contre les deux entreprises qu’elle juge responsables de l’effondrement de la passerelle.

Le nouvel échéancier prévoit l’inauguration de la passerelle à l’automne 2017, alors qu’on prévoyait, l’été dernier, pouvoir le faire à l’été 2017.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.