Actualités

Option Longueuil veut replacer le citoyen au centre des décisions

Option Longueuil veut replacer le citoyen au centre des décisions
Aimée Lemieux
le 03 octobre à 14:02

À l’approche des élections municipales, l’administration de Sadia Groguhé s’engage à replacer le citoyen au centre des décisions prises à l’hôtel de ville. Quatre mesures concrètes sont soumises en ce sens.

Un office de consultation publique des citoyens, similaire à ce qui est fait à Montréal, serait mis en place par l’ex-députée fédérale. L’organisme indépendant gérerait les mandats de consultation «des projets soumis au conseil municipal et de ceux qui relèvent des compétences de la Ville en urbanisme et en aménagement du territoire», indique Option Longueuil.

 

Le parti entend maintenir les référendums en matière d’urbanisme, même si la nouvelle loi sur l’autonomie municipale permet aux villes québécoises de les abolir. L’office de consultation publique serait mandaté pour établir les règles, de sorte que les référendums soient «crédibles, transparents et efficaces».

 

Sadia Groguhé veut développer un «véritable portail citoyen, où seraient centralisés les services offerts aux Longueuillois». Le guichet permettrait un accès personnalisé aux documents publics de la Ville et aux services municipaux comme le paiement du compte de taxes. Le service 311 mérite également «d’être renforcé pour assurer un meilleur suivi des demandes citoyennes».

 

Option Longueuil entend mettre une enveloppe budgétaire à la disposition des citoyens pour que soient concrétisés certains projets. Dans la prochaine année, un processus de consultation serait établi pour fixer les priorités des citoyens. Le montant du budget participatif n’a toutefois pas encore été établi par le parti.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.