Actualités

Nouveau terrain synthétique à La Prairie : répondre à «un besoin criant»

Nouveau terrain synthétique à La Prairie : répondre à «un besoin criant»
Pascal
le 31 mars à 16:00

Les élèves et citoyens de La Prairie pourront bientôt profiter d’un nouveau terrain de soccer synthétique «tant souhaité et attendu depuis plusieurs années», a déclaré ce matin la présidente de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, Marie-Louise Kerneïs.

Les installations, qui comprendront également une piste d’athlétisme éclairée, seront construits aux abords de l’école secondaire de la Magdeleine.

Le projet est évalué à 3,2 millions $, dont 1,8 million $ proviendront de la commission scolaire. Le reste, 1,3 million $, sera subventionné par une enveloppe budgétaire du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx.

Le terrain sera la propriété de la commission scolaire, si bien que les éventuels revenus de location seront recueillis par cette dernière.

Richard Merlini, député provincial de La Prairie, était également présent ce matin. Il a fait l’annonce au nom du ministre Proulx.

«Ce nouveau terrain […] permettra à notre région de devenir une destination privilégié pour la pratique sportive, […] pour notre relève sportive et pour la population en général», a-t-il déclaré.

Remplacer «un champ de patates»

Le terrain sera construit sur le site d’un terrain de soccer naturelle, mais qui aux yeux de Mme Kerneïs, ressemble présentement à «un champ de patates».

La directrice de la Magdeleine, Nathalie Bérubé, a elle parlé «d’installations désuètes», au point où les sportifs de la région devaient obligatoirement se rendre à l’extérieur de la ville pour leurs compétitions.

«Ça fait plus de cinq ans qu’[on] travaille au dossier d’ajout d’installations sportives adéquates pour les élèves et les équipes sportives de la Magdeleine, a ajouté Mme Kerneïs.

«Après plusieurs embûches, de nombreuses péripéties et de longs délais, nous n’avons jamais abandonné.»

La fin des travaux est prévue pour l’automne 2017, mais il était encore impossible de prédire le moment où sera effectuée la première pelletée de terre.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.