Actualités

Montée de la Baronnie à Varennes : le projet échappe au processus référendaire

Montée de la Baronnie à Varennes : le projet échappe au processus référendaire
Pascal
le 29 janvier à 20:00

Plus de 300 Varennois ont apposé leur signature pour exiger qu’un référendum ait lieu dans le cadre du projet de reconstruction de la montée de la Baronnie, mais en vain.

«Sur les 16 021 personnes habiles à voter à Varennes, un total de 307 signatures a été apposé au registre, sur 500 signatures requises. Le règlement d’emprunt est donc approuvé par la population sans approbation référendaire», a expliqué la Ville par communiqué.

Si 500 personnes avaient apposé leur signature, la Ville aurait été obligé d'organiser un référendum

Varennes ira donc de l’avant et procédera à l’amorce des travaux de reconstruction de la montée de la Baronnie, de l’élargissement d'un passage à niveau et de ponceaux sur cette voie ainsi qu’à l'acquisition d'un terrain d’Hydro-Québec.

La reconstruction de la montée de la Baronnie a pour but d'éviter le transit des poids lourds par le centre-ville de Varennes.

Ce règlement prévoit des dépenses et un emprunt n'excédant pas 1,5 million $. Le montant final de l’emprunt dépend des subventions reçues et du prix de l’achat du terrain à Hydro-Québec.

«Pour le conseil municipal, il s’agit d’un engagement couronné d’une grande victoire, s’est réjoui le maire de Varennes, Martin Damphousse. Les élus municipaux sont heureux de constater la solidarité des citoyens à l’égard de ce projet déterminant pour l’avenir et pour le redéveloppement de la zone industrielle située dans le secteur Est de la ville.»

Il s’agit de la phase 1 du projet qui devrait nécessiter un investissement total de 8 millions $.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.