Actualités

MISE À JOUR Logements sociaux à Brossard: le Comité Logement Rive-Sud est préoccupé

MISE À JOUR Logements sociaux à Brossard: le Comité Logement Rive-Sud est préoccupé
Pascal
le 10 mars à 20:55

Le Comité logement Rive-Sud critique le manque de logements sociaux disponibles à Brossard, une situation qui selon l’organisme ne fait qu’accentuer la pauvreté dans la région.

Selon le Comité, aussi peu que 2 % des loyers locatifs de Brossard sont des logements sociaux, contre environ 10 % à Montréal. Pourtant, rappelle-t-on, la pauvreté touche aussi Brossard.

«41 % des locataires brossardois paient plus de 30 % de leur revenu disponible pour leur loyer et leur électricité. À partir de 30 % du revenu, on considère que ça devient problématique», a expliqué en entrevue Carol-Ann Rivest, coordonnatrice au développement pour le Comité logement Rive-Sud.

Selon Mme Rivest, le prix des logements plus élevé à Brossard qu’ailleurs dans la Communauté métropolitaine de Montréal est un facteur aggravant.

L’organisme calcule qu’au moins 500 logements sociaux supplémentaires seraient nécessaires uniquement à Brossard pour répondre aux besoins.

Toujours moins de financement

C’est le gouvernement du Québec qui est principalement responsable du financement des logements sociaux. Selon l’organisme, cette problématique n’est toutefois pas au centre des priorités du gouvernement Couillard.

«Il y a quelques années, 3000 unités de logements sociales étaient créés chaque année, et les organismes en demandaient déjà davantage. Lors du dernier budget, ce nombre a chuté à 1500», a expliqué Mme Rivest pour témoigner du manque de ressources à leur disposition.

Le Comité logement Rive-Sud ne sait d’ailleurs toujours pas ce qui les attend lors du prochain budget provincial, prévu le 17 mars. «C’est une surprise», a-t-elle simplement dit avec une pointe d’ironie.

Responsabilités partagées

Du côté de Brossard, on a indiqué avoir assisté à la conférence de presse tenue ce matin par le Comité, laquelle faisait état de la situation.

On précise toutefois qu’en vertu de la Loi sur les compétences municipales, c’est ultimement l’agglomération de Longueuil qui est responsable d’une portion du financement, soit d’environ 15 %.

Le Comité logement Rive-Sud assure être sur le point de fonder un groupe qui porterait le projet et qui s’assurerait de le proposer aux élus.

Ces derniers pourraient alors faciliter la création des logements sociaux, notamment en modifiant le zonage d’un territoire, en proposant.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.