Actualités

Midi de la mairesse: la Montérégie doit être un leader, dit Sylvie Parent

Midi de la mairesse: la Montérégie doit être un leader, dit Sylvie Parent
Aimée Lemieux
le 14 mars à 18:10

À l'occasion du Midi de la mairesse de Longueuil, organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud, Sylvie Parent a lancé un appel à la mobilisation aux acteurs régionaux afin que la Montérégie assume un leadership fort.

«La Montérégie, la couronne sud et l'agglomération de Longueuil partagent de nombreux intérêts et visent les mêmes objectifs. Pour les atteindre, vous pouvez compter sur Longueuil pour être au cœur de notre région qui sera appelée, plus que jamais, à s'affirmer», a-t-elle indiqué.

 

La campagne électorale des prochains mois, «une occasion unique», profitera assurément à la Montérégie pour faire valoir ses «revendications», assure Sylvie Parent. «Le premier cheval de bataille sera d'exiger du gouvernement qu'il pose des actions concrètes pour améliorer la fluidité de l'autoroute 30».

 

D'autres «aspirations régionales» seront vivement soulignées pendant cette campagne électorale, comme l'expansion du port de Montréal à Contrecœur et le développement de l'aéroport de Saint-Hubert.

 

Grands chantiers

 

La mairesse a profité de son allocution pour souligner les projets d'envergure à venir à Longueuil.

 

Le déménagement de Molson Coors, une entreprise établie à Montréal depuis 276 ans, est certainement le signe que Longueuil «a tous les atouts nécessaires» pour présenter «une offre compétitive».

 

Le projet d'implantation d'une aérogare à l'aéroport de Saint-Hubert et le développement de la Place Charles-Le Moyne provoqueront eux aussi «un effet de levier» en incitant des grandes entreprises à s'établir dans la municipalité.

 

Avec son budget annuel de 400 M$ et ses 240 000 habitants, Longueuil est la cinquième ville en importance au Québec et une véritable plaque tournante en Montérégie, a rappelé Sylvie Parent.

 

Agglomération

 

Mme Parent a salué ses homologues, les quatre autres maires de l'agglomération de Longueuil, pour l'ouverture et la confiance manifestées depuis son arrivée en poste.

 

Bien que certains soient «insatisfaits» des quotes-parts versées à Longueuil, les élections du 5 novembre dernier ont été une opportunité de «renouer le dialogue et d'améliorer les façons de faire».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.