Actualités

L'urgence déborde à Pierre-Boucher

L'urgence déborde à Pierre-Boucher
Aimée Lemieux
le 08 janvier à 15:35

Le nombre de patients sur civières à l'urgence de l'hôpital Pierre-Boucher est nettement supérieur au nombre de civières permises, si bien que les usagers qui présentent des symptômes de la grippe ou de la gastroentérite sont invités à ne pas se présenter à l'établissement.

Sur les 65 patients actuellement sur une civière à l'urgence de l'hôpital Pierre-Boucher, 20 y sont depuis plus de 48 heures et 37 depuis plus de 24 heures.

Sur une note plus positive, tous les usagers occupent actuellement un lit, bien que l'urgence de l'hôpital ait une limite permise de 35 civières, indique Catherine Latendresse, responsable des communications du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est.

Mme Latendresse explique à cet effet que davantage de civières étaient disponibles.

Par ailleurs, même si elle admet que l'achalandage est «important», il s'avère qu'il n'est pas «inhabituel» à cette période-ci de l'année que l'urgence soit grandement fréquentée, notamment en raison des nombreux virus qui se propagent.

Attendre avant d'aller à l'urgence

Étant donné que «la gastro et la grippe peuvent être soignées à la maison», les professionnels du CISSS de la Montérégie-Est recommandent d'abord d'appeler Info-Santé ou de consulter un médecin dans une clinique sans rendez-vous avant de se présenter à l'urgence.

Accompagnateurs interdits

Rappelons qu'en raison du taux élevé d'infections et du fort achalandage à l'urgence, les accompagnateurs sont interdits jusqu'à nouvel ordre.

Les enfants de moins de 18 ans, les personnes qui présentent un déficit cognitif important, qui ont une condition instable ou sont en phase terminale peuvent toutefois avoir un accompagnateur de plus de 14 ans à leur chevet.

Impossible de dire à quel moment l'avis sera levé, indique Catherine Latendresse. «On surveille la situation d'heure en heure», laisse-t-elle toutefois tomber.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.