Actualités

Longueuil: possible vote secret pour désigner le président du conseil municipal

Longueuil: possible vote secret pour désigner le président du conseil municipal
Courtoisie: Ville de Longueuil
Aimée Lemieux
le 19 janvier à 12:00

Impasse dans les discussions pour nommer le président du conseil municipal à Longueuil: la mairesse Sylvie Parent propose la tenue d'un vote secret.

Pour désigner le président du conseil municipal, le vote du 2/3 des membres est nécessaire. Même exercice à l'Assemblée nationale ainsi qu'à la Chambre des communes.

Depuis les dernières élections municipales, les élus de la Ville de Longueuil, largement divisés, n'ont pas réussi à s'entendre.

«La tenue d'un vote secret permettrait à tous les élus de faire un choix libre et éclairé, basé sur les compétences réelles des candidats plutôt que sur la partisanerie», explique Mme Parent.

Par ailleurs, «il ferait en sorte que le président puisse agir en toute neutralité, ne sachant pas qui a voté pour ou contre lui».

Processus transparent, dit Sylvie Parent

Les conseillers Nathalie Boisclair et Michel Lanctôt, qui briguent la présidence, ont été rencontrés jeudi après-midi par la mairesse et son équipe «afin de discuter de leur candidature».

Les deux élus ont été traités «sur la même base», à partir d'un processus «juste et équitable», selon «une grille de questions et d'évaluations communes», indique le cabinet de la mairesse.

«Nous sommes soucieux que la personne qui occupe cette fonction, qui joue un rôle primordial pour assurer la crédibilité de l'institution qu'est le conseil municipal, réponde aux plus hauts standards d'éthique et d'impartialité», explique Sylvie Parent.

«Les bottines ne suivent pas les babines»

«On a pris connaissance de la proposition de la mairesse en même temps que les médias. On a été surpris de la façon de faire», précise Xavier Léger, le chef de l'opposition officielle.

Sylvie Parent «avait bien déterminé qu'elle voulait qu'on travaille tout le monde ensemble dans un esprit de collaboration». Cependant, «aucun suivi de la rencontre avec M. Lanctôt n'a été effectué et on n'a pas été mis au courant des propositions de la mairesse, alors c'est difficile de dire que le processus est entièrement transparent», critique M. Léger.

«Il aurait été logique qu'elle fasse un suivi. Elle suit plutôt sa technique habituelle: débattre sur la place publique», estime l'élu.

29 850$

La rémunération annuelle accordée au président du conseil municipal.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.