Actualités

Longueuil centre-ville 2035 : le logement social et les groupes communautaires sont négligés

Longueuil centre-ville 2035 : le logement social et les groupes communautaires sont négligés
Aimée Lemieux
le 09 octobre à 13:55

Le logement social et les espaces dédiés aux organismes communautaires sont absents du nouveau centre-ville de Longueuil, qui doit être érigé à la Place Charles-LeMoyne sur un horizon fixé à 2035, déplorent des citoyens qui se sont présentés à la consultation publique le 4 octobre dernier.

Ils ont été nombreux à soulever leurs préoccupations lors de cette soirée organisée par la Ville, alors qu’elle dévoilait son Plan particulier d’urbanisme (PPU) de Longueuil centre-ville 2035, ce méga projet de développement en bordure du fleuve, près du métro.

L’un d’eux, le président du Carrefour le Moutier, Luc Barsalou, s’est questionné « sur la place du social et du communautaire au cœur de ce projet », que l’on présente comme étant « inclusif, humain, et accessible ».

« Ce n’est pas nécessairement exclu, mais ce n’est pas implicitement inclus. Entre les deux, il y a une marge qui serait agréable de franchir », a-t-il indiqué.

Même si le PPU jette les bases du projet, la Ville ne semble pas avoir statué officiellement à cet égard. Le directeur de l’urbanisme, Sylvain Boulianne, explique que l’ajout d’espaces pour les organismes communautaires « est prévu », qu’il « n’est pas interdit de penser qu’il pourrait y avoir des formes de partenariats avec les organismes », mais les détails n’ont pas été communiqués davantage.

Sonia Jurado, directrice générale des Habitations Paul-Pratt, a elle aussi rappelé qu’il est indispensable de réserver des espaces pour les groupes communautaires. « Les terrains de la Ville sont des terrains privilégiés qui doivent revenir à la population, notamment aux 13 000 personnes qui ont des besoins impérieux en matière de logement. Il ne faut pas attendre avant de procéder aux réserves foncières », selon elle.

Dans une réponse laconique, le directeur de l’urbanisme a expliqué que cela « fait partie de la réflexion en cours ».

Être un partenaire

Des organismes communautaires de Longueuil, comme le Carrefour le Moutier, le Carrefour pour Elle et la Corporation de développement communautaire (CDC) de l’agglomération de Longueuil, demandent à être consultés tout au long du processus, rappelant qu’ils ont un « ancrage local » avec la communauté et qu’ils sont    « en lien avec ses besoins ».

Pour eux, la Ville manque à son devoir, puisque rien n’a encore été évoqué quant à la place du développement social et communautaire.

Un projet de « Maison de l’accueil », un lieu d’aide et de références pour les citoyens, a été présenté à l’administration Parent et aux fonctionnaires lors de cette consultation publique. Le mémoire devra maintenant être étudié par la Ville. 


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.