Actualités

L’expansion économique de la Rive-Sud au cœur de la santé économique du Grand Montréal

L’expansion économique de la Rive-Sud au cœur de la santé économique du Grand Montréal
François Laramée
le 13 décembre à 13:30

La Rive-Sud de Montréal contribue dans une large part à l’excellente santé économique de la région de Montréal, selon le Bilan économique 2019 du Grand Montréal publié il y a quelques jours par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Le boom économique s’est poursuivi dans l’ensemble de la région en 2018

L’agglomération de Longueuil

Les indicateurs démontrent que l’expansion économique de l’agglomération de Longueuil s’est accélérée en 2018. L’emploi des entreprises a augmenté de 2,4 %, d’après une estimation de l’emploi selon le lieu de travail effectuée à partir du Registre des entreprises de Statistique Canada. Du côté des ménages, l’indicateur de dépendance sociale (IDS), un indicateur de sous-emploi qui suit les bénéficiaires de l’assurance-emploi et de l’aide sociale, a diminué de 49 points de base en 2018. Le nombre de bénéficiaires de l’assurance-emploi s’est contracté de 16,4 %.

Il est à noter qu’il y a eu une amélioration de la qualité de l’emploi dans les couronnes et l’agglomération de Longueuil. En effet, l’emploi à temps plein a grimpé de 2,8 %, tandis que l’emploi à temps partiel a fondu de presque 10 %.

En 2018, l’emploi a augmenté de 3 % dans les services parapublics, une hausse concentrée dans la santé et les services sociaux.

Quand la construction va…..

L’élan économique longueuillois se traduit par une construction vigoureuse. La valeur des permis de construction a grimpé de 15,5 % en 2018, une troisième année de croissance forte. Sa centralité, accentuée par l’accès que procurent le métro et le futur Réseau express métropolitain, gagne la faveur des ménages et des entreprises. Les ventes et la construction résidentielles se sont accélérées dans l’agglomération de Longueuil. Les ventes résidentielles ont grimpé de 11 % en 2018. Le nombre de logements mis en chantier a grimpé de 44 % en 2017 et de 25 % en 2018. Comme dans l’agglomération de Montréal, la construction est concentrée dans les immeubles à logements multiples. De 2015 à 2018, les mises en chantier de logements collectifs ont presque doublé et la valeur des permis de construction octroyés pour des logements multifamiliaux a triplé. Le déplacement du marché s’est fait en faveur du locatif, qui a accaparé 70 % des mises en chantier en 2018. De 2007 à 2013, sa part s’était élevée à 16 % seulement.

L’économie

Les services à la production, qui regroupent les services professionnels, financiers et administratifs ainsi que le transport et le commerce de gros, propulsent l’économie du Grand Montréal depuis 2014. La reprise des dépenses provinciales et l’investissement municipal dans les infrastructures ont stimulé l’embauche dans les services publics.

Dans la couronne, le transport et la distribution ont continué de propulser l’économie. Leurs effectifs ont bondi de 6 % en 2018. L’implantation de centres de distribution de part et d’autre de l’autoroute 30 s’est poursuivie. L’expansion s’est aussi étendue à tous les grands secteurs économiques. Les services à la production hors transport et distribution ont accru leurs effectifs de 4,2 %.

L’expansion économique de la couronne sud

L’expansion économique de la couronne sud prend de l’ampleur. Les entreprises ont accéléré leur embauche. L’emploi selon le lieu de travail, estimé à partir du Registre des entreprises de Statistique Canada, a augmenté de 2,4 % par an depuis 2014. En 2018, la croissance s’est élevée à 3 %. La santé économique des résidents s’est aussi améliorée. La couronne sud a l’indicateur de dépendance sociale le plus faible de la région métropolitaine : 2,08 % par rapport à 3,63 % dans la région métropolitaine. Vu sa faiblesse, il a reculé un peu moins en 2018 (32 points de base) que dans l’ensemble de la région métropolitaine (42 points de base).

Autre signe que tout semble bien aller sur la Rive-Sud, la croissance démographique s’accélère. La couronne sud bénéficie de plus en plus de la légère reprise des déménagements vers la périphérie. Le marché de la revente résidentielle progresse de manière soutenue depuis quatre ans. Le nombre de logements vendus sur le réseau Centris a augmenté de 6,2 % par an depuis 2014.

Et, bien sur, ce n’est pas terminé si on pense que d’ici quelques années, le prolongement du port de Montréal à Contrecoeur, la mise sur rails du Réseau express métropolitain avec ses trois stations à Brossard, et le probable tramway dans l’axe est-ouest sur le boulevard Taschereau viendront encore plus et mieux assurer la prospérité de la Rive-Sud.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.