Actualités

Les maires dissidents menacent de quitter l’agglomération de Longueuil

Les maires dissidents menacent de quitter l’agglomération de Longueuil
Pascal Dugas Bourdon
le 05 octobre à 15:30

Les maires de Brossard, Saint-Bruno et Saint-Lambert menacent de quitter l’agglomération de Longueuil si rien n’est fait pour modifier sa gouvernance, qu’ils considèrent être injuste.   Les citoyens des villes liées pourraient être appelés à se prononcer par voie référendaire, ont indiqué les trois maires. Les trois villes reconstituées font donc la demande pour une énième fois au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire qui, pour l’instant, refuse de donner suite à leurs doléances. Cette fois, les trois maires se sont rendus jusque devant le parlement québécois dans l’espoir que leur requête soit entendue. Les trois villes ont pris la décision de réitérer leur demande depuis la parution d’un rapport du HEC Montréal, qui faisait état d’un certain «déséquilibre» dans le mode de financement de l’agglomération. Au moment de publier ces lignes, Longueuil n’avait pas commenté publiquement le dossier. La Ville a d’ailleurs toujours affirmé que la requête des maires était sans fondement. Boucherville, pourtant dans une situation très semblable à celle de ses voisins, n’a jamais pris part à ce mouvement de contestation. Malgré leur ultimatum au ministre Martin Coiteux, les maires n’ont pas donné de date ultime après laquelle ils exigeraient la tenue de référendums.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.