Actualités

Les élus du Vieux-Longueuil soutiennent les Franco-Ontariens

Les élus du Vieux-Longueuil soutiennent les Franco-Ontariens
Aimée Lemieux
le 13 décembre à 14:52

Les élus du Vieux-Longueuil ont adopté à l’unanimité une motion afin d’exprimer leur soutien envers les Franco-Ontariens, communauté qui doit mener un vif combat pour la survie de la langue française depuis les compressions annoncées par le gouvernement Ford.

La motion a été déposée, puis entérinée à la dernière séance du conseil d’arrondissement, le 11 décembre.

Le président, Benoît L’Écuyer, a rappelé l’importance du fait francophone, de sa protection ainsi que de celle des minorités.

« Comme seule nation majoritairement francophone en Amérique du Nord, nous avons une responsabilité historique de soutien pour le combat des francophones hors Québec pour l’obtention de services de qualité et le maintien d’institutions culturelles et d’enseignements de langue française », a-t-il déclaré en marge de l’assemblée publique.

« Solidarité et soutien » ont été offerts aux Franco-Ontariens pour que le projet d’université de langue française puisse aboutir.

La motion reconnaît également que « la survie de la langue française [en Ontario] est toujours fragile et nécessite une vigilance constante ».

L’intégralité du texte sera acheminée au premier ministre Doug Ford, à la ministre des Affaires francophones, à la députée ontarienne de Glengarry – Prescott – Russel, qui a quitté le caucus conservateur, à l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario ainsi qu’aux députés provinciaux et fédéraux du Vieux-Longueuil.

Rappelons que le premier ministre ontarien a récemment annoncé qu’il mettait la hache dans le projet d’Université de l’Ontario français et qu’il abolissait le Commissariat aux services en français, des annonces qui ont généré une grande vague de solidarité. Doug Ford est partiellement revenu sur sa décision depuis.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.