Actualités

Le mois d’août à Contrecœur : des kilomètres de champs dorés

Le mois d’août à Contrecœur :  des kilomètres de champs dorés
Laiterie Ferme du Ruisseau (1917-1967)
TVRS
le 28 juillet à 07:00

COMMUNIQUÉ : 350 ans de fierté, 350 ans d’Histoire, 350 ans d’histoires. L’histoire de Contrecœur s’est construite grâce, entre autres, à l’agriculture, une industrie encore très présente sur le territoire de la municipalité.

Pour mettre en valeur ce pan du passé et du présent, nous avons rencontré M. André Leblanc, agriculteur retraité, résident de Contrecœur depuis sa naissance. « Chez nous, l’agriculture a été une histoire de famille. C’est mon arrière-grand-père qui a construit en 1896 la Ferme du Ruisseau située sur le rang du même nom », nous a confié celui qui a ensuite opéré cette ferme jusqu’en 1989. Lors de notre rencontre avec M. Leblanc, celui-ci a souhaité transmettre un message aux résidents de Contrecœur, ceux qui sont natifs d’ici et ceux qui sont arrivés au courant des dernières années. « J’ai un secret à vous dire : le plus beau mois de l’année à Contrecœur, c’est le mois d’août, juste avant la récolte de l’orge et du blé. Ceux qui prennent le temps de se rendre au bon endroit, au bon moment, verront des kilomètres et des kilomètres de champs complètement dorés. Lorsque le soleil plombe sur ces champs, il les transforme en or », ajoute M. Leblanc, les yeux brillants.

Meilleurs moments et endroits pour l’observation des champs dorés

L’observation des champs dorés se fait lors de journées ensoleillées entre la fin du mois de juillet et la mi-août. La population est invitée à se rendre sur le rang du Brûlé de Contrecœur à pied, en vélo ou en voiture pour admirer la beauté du paysage.  Les résultats sont encore plus impressionnants au coucher du soleil et lorsque le vent fait valser les cultivars prêts pour la récolte.

Pour plus de renseignements au sujet de l’histoire de la Ferme du Ruisseau (qui n’est toutefois plus la propriété de la famille de M. Leblanc), il est possible de consulter le site Laiteries du Québec en suivant ce lien : http://www.laiteriesduquebec.com/frames3fr.htm.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.