Actualités

Le maire Brodeur trace un bilan positif de la seconde année de son mandat, malgré quelques frictions politiques

Le maire Brodeur trace un bilan positif de la seconde année de son mandat, malgré quelques frictions politiques
François Laramée
le 13 décembre à 08:07

A l’aube de l’an 2020 le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, a tracé, hier, un bilan somme toute positif de sa seconde année de mandat, malgré quelques frictions politiques qui ont parfois aussi retenu l’attention.

Au plan régional, le dossier du bruit en provenance du parc Jean-Drapeau chemine bien. Optimistes d’en venir prochainement à une situation acceptable sur ce dossier important pour la communauté lambertoise, la poursuite a été reportée. Les villes de Saint-Lambert et de Montréal veulent laisser le temps au comité conjoint de poursuivre ses travaux et de mettre en place des mesures durables garantissant à long terme le contrôle raisonnable du bruit des spectacles.

Agglomération

Les échanges constructifs à la table des maires ont permis l’avancée de plusieurs Dossiers, à la satisfaction de l’ensemble des parties, dont une entente avantageuse pour le traitement des matières organiques avec la SÉMECS.

Dans la communauté

Plusieurs actions en appui à notre milieu et aux bénéfices de la communauté ont été mises en place Le conseil municipal a entre autres poursuivi son engagement à mettre progressivement à niveau la Maison Desaulniers pour créer un environnement plus agréable et sécuritaire. Une subvention de 25 000 $ a par ailleurs été remise au Conseil des aînés de Saint-Lambert pour le soutenir dans ses activités à la Maison Desaulniers.

Il y a maintenant un an, la Ville procédait au lancement du portail citoyen bciti. Au cours de la dernière année, près de 9 000 usagers se sont appropriés cet outil, 5 600 cartes citoyen numériques ont été générées et près de 6 500 abonnements (piscine, loisirs, bibliothèque, etc.) ont été effectués à travers ce portail. De plus, grâce à bciti, la Ville de Saint-Lambert a envoyé plus de 80 avis importants relatifs à ses services. 

Soutien culturel La Ville a apporté un soutien financier, technique et humain important à plusieurs initiatives culturelles au cours de l’année, dont la 8e édition du Festival Classica, la 10e édition de la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, le 100eanniversaire de la Société chorale de Saint-Lambert et l’incontournable festival Saint-Lambert en fête.

Politique des familles et des aînés

Le comité ad hoc mis sur pied spécifiquement pour ce mandat a poursuivi ses travaux pour élaborer la politique des familles et des aînés et son plan d’action ainsi qu’à d’établir son cadre de mise en œuvre et de suivi. Le conseil municipal l’a adopté en septembre dernier et elle sera lancée très prochainement aux Lambertois.

Poursuite contre Les Publications Leonardo

Le 21 février 2019, la Cour d’appel a rendu un jugement favorable pour la Ville de Saint-Lambert en maintenant le jugement de la Cour Supérieure dans la cause en diffamation contre Les Publications Leonardo, possédant entre autres le Journal St-Lambert, et son éditeur David Leonardo. Conséquemment, ce jugement maintient celui de la cour de première instance ainsi que les sommes en réparation des dommages moraux et à titre de dommages punitifs totalisant 130 000 $ plus les intérêts accumulés jusqu’à présent.

Campagne de respect au travail

Afin de bien le rappeler autant aux usagers qu’aux employés, la Ville de Saint-Lambert a déployé une campagne misant sur un message positif de courtoisie. Ainsi, elle a tenu à réaffirmer que tous les comportements agressifs ou irrespectueux ne sont pas tolérés en milieu de travail, tout comme au sein des activités offertes par la municipalité. Dans un même ordre d’idée, lors de la séance du mois d’août, le conseil municipal adopté une actualisation de la Politique concernant le harcèlement sexuel et psychologique et la violence en milieu de travail. 

Son but est d’éliminer toute forme de harcèlement autant psychologique que sexuel en promouvant le respect des personnes et en protégeant leur dignité et leur intégrité physique et psychologique.

Point de collecte du verre

La Ville de Saint-Lambert a implanté sur son territoire un premier point de collecte du verre. Ainsi, les citoyens peuvent apporter leurs bouteilles, pots et bocaux de verre

Piscine intérieure

La Ville de Saint-Lambert a procédé au printemps à l’installation d’un sauna. Cet équipement, apprécié et attendu par de nombreux utilisateurs, leur permet de relaxer dans un environnement sécuritaire et moderne.

Parc Lespérance

L’année 2019 est celle qui a vu enfin la réfection du parc Lespérance. Dès le printemps, l’entrepreneur a commencé la réalisation des sentiers, du stationnement, puis l’embellissement de la coulée verte. Les jardins communautaires ont également été réaménagés et agrandis pour le plaisir des utilisateurs. Finalement, la zone jeunesse a été modernisée, entre autres, en ayant une nouvelle pataugeoire avec une entrée plage.

Nouveau parc à chiens

La Ville de Saint-Lambert a officialisé le parc à chiens du parc Lespérance. Pour ce faire, il a été réaménagé complètement et est maintenant plus sécuritaire pour les utilisateurs. Depuis l’automne, une carte d’accès est nécessaire pour y entrer afin d’assurer un meilleur contrôle.

Collectes des matières organiques

Depuis le mois de mai, les premiers citoyens ont pu faire leur part pour l’environnement en expérimentant la collecte des matières organiques. Cette nouvelle collecte afin de réduire la quantité de déchets envoyés collectivement à l’enfouissement. En effet, déjà après quatre mois, le tonnage de déchets a diminué de 40 % et la quantité des déchets amassés est passée d’une moyenne de 56 kg/habitation à 34 kg/habitation. Cette réduction s’approche positivement de la moyenne des quantités projetées de Recyc-Québec, qui est de 47 %.

Restructuration organisationnelle

L’année 2019 a donné lieu à une restructuration des services municipaux dans le but d’optimiser la prestation des services aux citoyens. Le changement le plus marquant a été la création de la nouvelle Direction de la culture et des loisirs ayant pour mandat d’offrir une offre de services récréatifs et culturels mieux intégrée.

En somme, selon le maire Brodeur, une année 2019 remplie d’intéressantes réalisations. Place, dans quelques jours à 2020 et à une troisième année de mandat d’un conseil municipal qui, cela dit, aura montré des signes de divisons fréquentes au cours de la dernière année.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.