Actualités

Le lancement de la Coalition A-30 fait réagir le ministre des Transports

Le lancement de la Coalition A-30 fait réagir le ministre des Transports
Aimée Lemieux
le 21 mars à 15:00

La première sortie publique de la Coalition A-30, qui réunit une cinquantaine de municipalités, d'organismes et d'entreprises, a aussitôt résonné à Québec: le ministre des Transports, André Fortin, reconnaît que l'enjeu de la congestion routière sur l'autoroute 30 est «très légitime» et assure qu'un bureau de projet étudie actuellement «les meilleures solutions» à mettre en place.

En mêlée de presse à l'Assemblée nationale, mercredi avant-midi, le ministre des Transports a admis que «l'enjeu de circulation» sur l'autoroute 30 a d'importants impacts «sur la qualité de vie des citoyens et le rendement des entreprises».

 

Un appel d'offres a été lancé en février dernier afin qu'une étude sur le sujet soit réalisée.

 

La mise en place d'une voie temporaire sur l'accotement réservée aux autobus, aux véhicules électriques et au covoiturage, l'une des mesures avancées par la Coalition A-30, apparaît comme «une très bonne solution» pour désengorger ce lien routier, a indiqué André Fortin, sans toutefois confirmer si elle sera mise en place de façon imminente.

M. Fortin a aussi signifié son intention «d'aller plus loin que ce qui est proposé». La Coalition A-30 exige l'élargissement de l'autoroute 30 entre les autoroutes 20 et 10, alors que le ministre des Transports souhaite appliquer cette mesure «jusqu'au boulevard Matte», à Brossard.

 

TVRS a contacté le cabinet du ministre des Transports afin de connaître les mesures et l'échéancier projetés dans ce dossier et demeure en attente d'une réponse.

 

Lancement officiel

 

La Coalition A-30 a été présentée mercredi matin en conférence de presse à Saint-Bruno-de-Montarville devant une salle comble.

 

Elle est composée d'une cinquantaine de municipalités, dont Longueuil, Brossard, Sainte-Julie, La Prairie et Beloeil, et d'une vingtaine d'organismes.

 

La Coalition réclame des «actions concrètes et rapides» pour soulager la congestion routière sur l'autoroute 30. Il est notamment proposé d'utiliser la voie d'accotement pour le transport en commun et de mettre en place un comité chargé de trouver des solutions permanentes reliées au transport de personnes et de marchandises.

 

Considérant les chantiers en cours et futurs, comme le nouveau pont Champlain, le port de Montréal à Contrecœur, la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et l'arrivée du REM, la Coalition estime que des mesures immédiates sont «essentielles» et s'engage à militer activement en ce sens.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.